La tempête Xynthia: Revisiter la gouvernance des gestion des risques des catastrophes naturelles et de responsabilité?

par Ariadna Anisimov

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Alain Jeunemaître.

Thèses en préparation à l'Institut polytechnique de Paris , dans le cadre de École doctorale de l'Institut polytechnique de Paris , en partenariat avec i3 CRG - Institut Interdisciplinaire de l'Innovation (laboratoire) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    La thèse porte sur la gestion des risques dans les catastrophes naturelles. Elle propose un cadre conceptuel d'analyse des « désastres organisés », à partir d'un examen de la littérature sur le risque et de trois perspectives : économique, managériale et judicaire, chacune fournissant ses outils propres sur la gestion du risque. En premier lieu, la perspective économique introduit le rôle central de l'assurance comme une technologie spécifique basée sur des probabilités avec une prise de décision liée à la perception et à la communication du risque telles que traitées en économie comportementale. En second lieu, l'approche managériale est centrée sur la chronologie du traitement du risque dans les catastrophes naturelles ex-ante et ex-post. Elle porte sur les pratiques de gestion des risques incluant les notions de prévention, atténuation des conséquences et de contrôle. En troisième lieu, l'appareil judiciaire (le droit) met en lumière les effets de causalité, de responsabilité au niveau individuel et collectif dans les épisodes de catastrophes naturelles. Enfin, la discussion, dans une section indépendante cherche à mesurer la portée du cadre conceptuel sur les « désastres organisés », mettant en lumière des aspects supplémentaires relatifs à la gestion du risque dans les catastrophes naturelles, comme par exemple le développement de la financiarisation (notamment l'émission d'obligations de catastrophes naturelles). De cette façon, la gestion du risqué est transférée d'une échelle locale à une échelle globale introduisant de nouvelles perspectives sur la responsabilité à un niveau collectif. La thèse a pour support une étude de cas, la tempête Xynthia de 2010, avec en particulier ses conséquences sur la commune de La Faute-sur-Mer, où la catastrophe fit 29 morts parmi les habitants et entraîna une destruction majeure des maisons et des infrastructures. L'intérêt du cas Xynthia est qu'il fut accompagné d'un procès public de quatre ans engageant la responsabilité du maire de la commune dans la survenue du désastre. Outre un compte rendu du déroulement des évènements et du procès, l'étude de cas a été complétée par des entretiens conduits avec les représentants des assureurs et réassureurs en France ainsi que par des évaluations économiques (Cour des Comptes), et une analyse juridique (déroulement du procès, documents d'enquête, approche juridique de la responsabilité).

  • Titre traduit

    The Xynthia storm: A time to revisit the governance of disaster risk management and responsiblity?


  • Résumé

    The risk management of natural disasters is investigated through the lenses of a proposed conceptual framework on ‘organized disasters', which stems from a review on the literature on disaster risk management and uncertainties. The framework is constructed upon three risk perspectives: economic, managerial and legal, each providing different tools and rationales of risk. Firstly, in economic terms, the focus is on the role of insurance as a disaster risk technology based on probabilities. At the same time insurance allows to analyse decision making processes related to risk perception and communication brought forward by behavioral economics. Secondly, the managerial approach functions upon a time-line of risk, ex-ante and ex-post natural disasters. It addresses the practices of risk management surrounding notions of prevention, mitigation and control. Thirdly, the legal apparatus serves to uncover causation and accountability at the individual and collective level in disaster episodes. Finally, a discussion section seeks to extend the idea of ‘organized' disasters into new arenas of disaster risk management, for example emerging use of financial markets (e.g. via cat bonds). In this way natural disasters are transferred from a local phenomenon to a transboundary level, bringing new perspectives of collective risk and accountability. The thesis is supported by a case study analysis on the Xynthia storm in 2010, and in particular it's effects in the commune La Faute-sur-Mer, which caused the death of 29 inhabitants together with destruction of homes and infrastructure. Interest in the case is due to the public trial that took place four years following the storm accusing the local mayor of responsibility for the deaths. In addition to a historical account of the disaster and proceeding trial, the investigation is complemented by interviews at a reinsurance level (France's insurance and reinsurance scheme), economic appraisal (Cour des Comptes), and a legal analysis (observation of the public trial and proceeding papers). Prior to the development of the interaction of the three perspectives characterizing the conceptual framework on ‘organized' disasters and risk management, a first issue is to gauge the relevance of the Xynthia case, and flood risk management in France within the typology of disasters proposed in the literature.