Étude de la littérature des Faḍāʾil al-Šām

par Brahim Jhilil

Projet de thèse en Histoire, textes, documents

Sous la direction de Jean-Michel Mouton.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec Proche-Orient, Caucase : Langues, Archéologie, Cultures (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement opérateur d'inscription) depuis le 31-08-2019 .


  • Résumé

    Le Bilād al-Šām, qui dans le monde médiéval désignait la Grande Syrie, a fait l'objet d'une abondante littérature laudative, connue sous le nom de Faḍāʾil al-Šām (Les vertus de la Grande Syrie). Cette littérature est constituée, en dehors de quelques citations du Coran, d'un grand nombre de hadiths attribués au prophète Muḥammad et de textes attribués à des personnalités du premier siècle de l'Islam (compagnons et épigones). La littérature des Faḍāʾil al-Šām accorde à cette région un statut particulier au sein de l'Islam. En effet, elle considère le Bilād al-Šām comme étant la terre bénie, celle vers laquelle tout musulman devrait émigrer, celle qui sera le théâtre d'évènements eschatologiques majeurs. Cette littérature offre un vaste champ d'investigation. Il s'agira, tout d'abord, de faire l'inventaire de la production des Faḍāʾil al-Šām à la période qui s'étend du IXe au XVIIe siècle, en distinguant les œuvres perdues, de celles qui sont conservées. Puis en se fondant sur les quelques sources externes et en observant une approche critique des sources internes, nous tenterons de comprendre le regard que portait les premiers musulmans sur la terre du Šām. Nous déterminerons ainsi les éléments qui ont été à l'origine de ce discours. L'objectif de cette thèse sera d'essayer de comprendre à travers la littérature des Faḍāʾil pourquoi et comment la région du Šām en est venue jusqu'à aujourd'hui à occuper une place centrale en Islam dépassant à certaines époques celle de la péninsule Arabique, lieu de naissance de cette religion.

  • Titre traduit

    Study of the literature of Faḍāʾil al-Šām


  • Résumé

    The Bilād al-Šām, which in the medieval world designated the Greater Syria, was the subject of an abundant laudatory literature, known as Faḍāʾil al-Šām (« Greater Syria virtues »). This literature is composed, apart from a few quotes from the Koran, by many hadiths assigned to the prophet Muhammad and other texts allotted to figures from Islam's first century (companions and successors). The literature of Faḍāʾil al-Šām gives this region a special status in Islam. In fact, it considers the Bilād al-Šām as the blessed land, the one every muslim should migrate to and the place where major eschatological events will take place at. This literature provides a vast field of investigation. First, we will stock take the Faḍāʾil al-Šām productions between the IXth and the XVIIth centuries, distinguishing the lost writings and the preserved ones. Then, based on the few external sources and observing a critical approach of the internal sources, we will attempt to understand the point of view that the first muslims had on the Šām land. This way we will determine the root elements of this speech. The objective of this thesis will be to try and comprehend, through the Faḍāʾil literature, why and how the Šām region holds to this day a central place in Islam, surpassing, at certain times, the Arabian Peninsula, place of birth of this religion.