Les Politiques urbaines en Guinée et leurs impacts sur l'agriculture périurbaine: Cas de l'agglomération de Conakry

par Mohamed saliou Camara

Projet de thèse en Aménagement

Sous la direction de José Serrano et de Alpha Issaga Pallé Diallo.

Thèses en préparation à Tours en cotutelle avec l'Université Gamal Abdel Nasser de Conakry , dans le cadre de Sciences de la Société : Territoires, Economie, Droit - SSTED , en partenariat avec CItés, TERritoires, Environnement et Sociétés (laboratoire) et de DATE - Dynamique et Action Territoriales et Environnementales (equipe de recherche) depuis le 18-10-2019 .


  • Résumé

    Les activités agricoles sont en plein essor aujourd'hui dans la plupart des villes ouest africaines et font ainsi l'objet d'une littérature dense et importante. Pourtant, la ville de Conakry est une grande absente. Nous développons donc la réflexion sur l'évolution de la relation et des interactions ville-agriculture, depuis son origine à l'image des travaux de Dhiediou (2020) pour la ville de Ziguinchor au Sénégal, de Robineau (2013) pour la ville de Bobo Djoulasso au Burkina Fasso et Franck (2007) pour la ville de Khartoum au Soudan. Or, l'analyse des relations ville-agriculture implique d'abord de « comprendre l'agriculture périurbaine, sa diversité et celle de ses agriculteurs, ainsi que son origine » (Robineau, 2013). Comment la ville et son agriculture se sont-elles coconstruites ? Comment leur relation se sont-elles articulées ? Quelles sont les fonctions qu'elle remplissent l'une pour l'autre ? Quelles sont les services qu'elles se rendent ? Quelles sont les stratégies des agriculteurs pour s'adapter aux dynamiques urbaines ? Quels sont les arrangements pour accéder aux ressources naturelles ? Quelle perception de l'agriculture périurbaine ont les acteurs institutionnels ? Comment les politiques urbaines tiennent-elles compte de l'agriculture périurbaines ? Ce sont autant de questions que nous tenterons de répondre. Pour y parvenir, nous nous inscrivons dans une démarche monographique parce que plus adaptée aux moyens et au temps de cette thèse. Les méthodes cartographiques, d'enquête par questionnaire, d'enquête par entrevues semi-dirigées, de focus group et d'observations non participantes constitueront le cœur de la collecte de données. Suivant les spécificités géographiques particulières de Conakry, l'étude se fera à la périphérie Est de la ville. Ce choix s'explique par les caractéristiques spatiales, les espaces agricoles périurbaines et les exploitations agricoles n'étant disponibles que dans cette z one. A l'instar des thèses réalisée dans les villes africaines sur la relation de la ville et de l'agriculture périurbaine, notre démarche s'articulera sur trois échelles d'analyse : micro (à l'échelle de la parcelle et de l'exploitations agricole), méso (à l'échelle de l'agglomération de Conakry) puis macro (à l'échelle nationale).

  • Titre traduit

    Urban policies in Guinea and their impacts on peri-urban agriculture: the case of the conurbation of Conakry


  • Résumé

    Agricultural activities are booming today in most West African cities and are thus the subject of a dense and important literature. However, Conakry is absent in that literature. We are developing the reflection on the evolution of the city-agriculture relationship and interactions, since its origin, like Dhiediou (2020) for Ziguinchor in Senegal, Robineau (2013) for Bobo Djoulasso in Burkina Fasso and Franck (2007) for Khartoum in Sudan. However, the analysis of city-agriculture relationships first involves "understanding peri-urban agriculture, its diversity and that of its farmers, as well as its origin" (Robineau, 2013). How have the city and its agriculture co-constructed? How did their relationship fit together? What functions do they perform for each other? What services are they providing? What are the strategies of farmers to adapt to urban dynamics? What are the arrangements for accessing natural resources? What perception of p eri-urban agriculture have the institutional actors? How do urban policies take into account peri-urban agriculture? These are all questions that we will try to answer. To achieve this, we are part of a monographic approach because it is more suited to the means and time of this thesis. Mapping, questionnaire survey, semi-structured interview survey, focus group and non-participant observation methods will form the core of the data collection. Depending on the particular geographic specificities of Conakry, the study will be carried out on the eastern outskirts of the city. This choice is explained by the spatial characteristics, the peri-urban agricultural spaces and farms being available only in this area. Following the example of the theses carried out in African cities on the relationship between the city and peri-urban agriculture, our approach will be articulated on three scales of analysis: micro (at the level of the plot and the farms agricultural), meso (at the scale of the Conakry agglomeration) then macro (at the national scale).