Inégalites sociales d'état de santé dentaire et de recours aux soins bucco-dentaires des enfants du département de Pikine, Sénégal : analyse descriptive des déterminants sociaux et du rôle de la littératie en sante orale des parents.

par Serigne ndame Dieng

Thèse de doctorat en SANTE ET SANTE P(Gal)

Sous la direction de Pierre Lombrail.

Thèses en préparation à Paris 13 , dans le cadre de École doctorale Galilée (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) depuis le 21-01-2014 .


  • Résumé

    Contexte : Au Sénégal, la prévalence de la carie dentaire des enfants augmente. Améliorer les compétences des parents en matière de santé en développant leur littératie en santé orale (LSO) est essentiel. La LSO des mères est un déterminant de la carie des enfants. Elle n’a pas été encore étudiée au Sénégal. Objectif : Etudier les inégalités sociales de santé orale (ISSO) et de recours aux soins bucco-dentaires des enfants et l’association entre la LSO des mères et la santé et le recours aux soins bucco-dentaires des enfants. Méthode : Une enquête épidémiologique transversale a été menée sur 315 enfants de 3 à 9 ans et leurs parents. La carie dentaire a été évaluée par un examen clinique. Un entretien par questionnaire a été mené auprès des parents, notamment des mères, pour renseigner leur niveau de LSO et leurs caractéristiques sociales. Résultats : La prévalence de la carie était de 64,8% et inégalement distribuée selon les caractéristiques des mères et leur niveau de LSO. La majorité des mères (56,5%) avaient une LSO « faible » ; 33% avaient « correctement » répondu à la dimension « lecture et compréhension » contre 68,9% pour la dimension « écoute et communication » et 58,4% pour la « prise de décisions ». Le niveau de LSO augmentait significativement (p < 0,001) avec le niveau d’études, la richesse du ménage et le dynamisme du réseau social des mères. Le recours aux soins était faible et sans différence significative selon l’appartenance sociale. Conclusion : Il existe des ISSO à Pikine. La LSO des mères est une variable médiatrice entre les facteurs socioéconomiques et les ISSO des enfants. Elle est modérée par le réseau social des mères qui favorise le partage et la circulation de l’information en santé orale.


  • Résumé

    Background: In Senegal, the prevalence of dental caries among children is increasing. Improving parents' health skills by developing their oral health literacy (OHL) is essential. The mothers' LSO is a determinant of child tooth decay. However, it has not been studied yet in Senegal. Objective: To study social oral health inequalities (SOHI) and oral health care utilization of children and the association between maternal OHL and children's oral health status and oral health care utilization. Method: A cross-sectional epidemiological survey was conducted in Pikine on 315 children aged 3 to 9 years old and their parents. Tooth decay in children was evaluated by a clinical examination. A questionnaire interview was conducted with parents, particularly mothers, to provide information on their OHL level and their social characteristics. Results: The prevalence of tooth decay was 64.8% and unevenly distributed according to maternal characteristics and level of OHL. The majority of mothers (56.5%) had a "low" OHL; 33% had "correctly" answered the "reading and comprehension" dimension, compared to 68.9% for the "listening and communication" dimension and 58.4% for "decision making". The level of OHL increased significantly (p < 0.001) with education level, household wealth, and the dynamism of the mothers’ social network. Use of care was very low and there were no significant differences by social position. Conclusion: The OHL of mothers is a mediating variable between socioeconomic factors and children's SOHI. It is moderated by the mothers’ social network which promotes the sharing and circulation of oral information on oral health.