Luttes et liberation des femmes dans les représentations littéraires des conflits sociaux au Salvador (1960-1990)

par Claudia Panameno Maravilla

Projet de thèse en Langues et littérature romanes

Sous la direction de Paul-Henri Giraud.

Thèses en préparation à Lille , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) depuis le 01-12-2019 .


  • Résumé

    Notre objectif consiste à analyser les représentations littéraires de femmes dans les conflits sociaux du Salvador entre les années 1960 et 1990 : Il s’agit, entre autres, d’observer dans quelle mesure la fiction contribue à fournir une lisibilité lucide, plurielle, subtile et convaincante de la réalité du pays. En effet, certains romans traduiraient par exemple, et depuis leur imaginaire, et donc depuis leur vérité, cet engagement social et cet activisme qu’ont construit peu à peu les femmes salvadoriennes impliquées dans le conflit armé (1980-1992) ainsi que l’a démontré la sociologue Jules Falquet dans Femmes, projet révolutionnaire, guerre et démocratisation : l’apparition du mouvement de femmes et du féminisme au Salvador (1970-1994).

  • Titre traduit

    Struggles and liberation of women in literary representations of social conflicts in El Salvador (1960-1990)


  • Résumé

    Our objective is to analyze the literary representations of women in El Salvador's social conflicts between the 1960s and 1990s: One of the things to observe is the extent to which fiction contributes to give a lucid and trustful legibility of the reality of the country. Indeed, some novels would translate, for example, and from their imagination, and therefore since their truth, this social commitment and activism that have gradually built Salvadoran women involved in the armed conflict (1980-1992) as has demonstrated the sociologist Jules Falquet in Women, Revolutionary Project, War and Democratization: the emergence of the women's movement and feminism in El Salvador (1970-1994).