Un État de nature ? Discours sur le milieu "naturel" et identité nationale au Japon, de 1888 à nos jours

par Victoria Leroy

Projet de thèse en Géographie, Aménagement, Urbanisme

Sous la direction de Philippe Pelletier.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) depuis le 25-11-2019 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet les discours sur la nature et sur les rapports qu'entretiennent les humains avec elle au Japon. Plus précisément, elle cherche à éclairer l'articulation éco-nationaliste entre ces discours et une certaine identité nationale ; autrement dit, à comprendre comment le milieu "naturel" et l’environnementalisme dont il fait l'objet sont investis par une dimension politique et idéologique, et finalement liés à l'État-nation moderne. Comment, et pour quoi, le milieu "naturel" est-il mobilisé au Japon comme réceptacle de sens dans les processus de définitions des identités nationales et d'instigation des sentiments d'appartenance à la nation ? En répondant à cette question à partir de sources textuelles et iconographiques variées et de 18 mois de terrain au Japon, cette thèse contribuera à montrer comment divers courants politiques se saisissent de la thématique de l'Anthropocène pour servir des buts idéologiques qui leur sont propres.

  • Titre traduit

    A State of Nature ? Discourses on the natural milieu and their use in national identity building in Japan since 1888


  • Résumé

    This research will present discourses on the environment, landscape and views of nature in Japan, as well as investigate the way theses discourses shape national identity in contemporary Japan. From the 1990s onwards, global environmental issues have become more prominent, and Japan has faced multidimensional turmoil that, to some, involved a deep identity crisis ; from then on there has been a resurgence of theories linking Japanese identity with relation to nature, arguing that this gives Japan a role in leading the world towards an ecologically sustainable future. However, it should be emphasized that these theories are often more concerned with identity than with environmentalism; they are, in the wake of postwar Nihonjinron literature, attemps at defining "Japaneseness" and setting standards for the nation's members. Degradation of the environment is, at best, viewed as a mirror for the nation's cultural and moral decay. In this context, my research's aim will be to understand how the "natural" milieu has come to be politicized and how it has been used and linked to the Nation-State in political thought (and first of all conservative thought), from the 19th century onwards.

  • Titre traduit

    自然国家の理論 : 「日本の自然環境」及び「日本人の自然観」論におけるナショナル・アイデンティティの形成についての研究


  • Résumé

    本研究は日本人のナショナル・アイデンティティの成立過程における、自然・風景・風土・自然観に関する概念を中心とした理論とその役割についてを考察する。自然環境が政治的意味を持つようになる過程、または保守思想がそれを民族国家と結びつける過程を解明することを試みる。