Le renouveau de la diplomatie médiatique de la Russie depuis 1991, un outil d'influence clef pour Moscou dans la « seconde guerre de l'information »

par Alexandre Vincent

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Tristan Mattelart.


  • Résumé

    Comment le Kremlin a rebâti un appareil médiatique international majeur afin de refaire de la Russie un acteur clé dans la géopolitique de l'information ? Quels en sont les objectifs et les cibles ? Comment sa stratégie s'incarne dans la production médiatique de ces deux principaux vecteurs d'influence à l'étranger que sont la chaîne de télévision Russia Today (RT) et l'agence d'information multimédia Sputnik ? Cette recherche tentera d'apporter des réponses à ces questions. Depuis la fin de la Guerre froide, la Russie s'estime être sous le joug d'une « guerre de l'information » que ses experts analysent comme fomentée par les États-Unis et ses alliés européens de l'OTAN. Avec l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine, conscient de l'importance stratégique de l'information, la Russie a fait de la diplomatie médiatique l'un des pivots de sa politique étrangère pour gagner en influence sur la scène internationale. Le Kremlin a procédé à une rénovation de l'ensemble de son appareil médiatique extérieur, ayant menée à la création de RT et Sputnik. Les accusations d'ingérence de la Russie dans divers processus électoraux depuis la crise ukrainienne ont placé au cœur de l'actualité (et des critiques) ces deux médias. Comprendre et analyser le dispositif médiatique international de la Russie suppose de s'interroger sur la doctrine qui a légitimé sa mise en place et sur le concept de « guerre de l'information ». Cette recherche se propose ainsi d'analyser RT et Sputnik par l'analyse de cette littérature grise qui leur est consacrée, d'une étude comparative de leurs contenus et des entretiens.


  • Pas de résumé disponible.