La protection des données personnelles au Cambodge et dans l'ASEAN. Apport du droit comparé

par Chanprasnar Yi

Projet de thèse en Droit comparé

Sous la direction de Marie Goré.


  • Résumé

    L'omniprésence du numérique à tous les niveaux de la société nous a rendu dépendants, et addictifs pour certains, du nouveau mode de communication que constitue l'Internet. L'essor des nouvelles technologies de l'information et de la communication (TIC), et a engendré un véritable phénomène de société. Les données personnelles des usagers sont collectées, souvent de façon abusive, puis exploitées et transformées en une sorte de matière première objet de l'enrichissement des opérateurs utilisant les TIC. De par l'universalité de l'Internet, la protection des données personnelles est désormais un enjeu planétaire : usagers, entreprises, politiques et États. Or, si l'Union Européenne s'est dotée du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD, entré en vigueur le 25 mai 2018), rien de pareil n'existe dans la région d'Asie du Sud-Est alors que ces modes de communication ne connaissent pas de frontières. A l'instar de ses voisins de la région, le Cambodge est en pleine phase de transformation numérique. L'objet de la recherche envisagée tient dans la détermination des règles que le Cambodge, et au-delà l'ASEAN, pourraient adopter afin de protéger les données personnelles des usagers des TIC.


  • Pas de résumé disponible.