Médecine et droit à Rome

par Valentin Risoli

Projet de thèse en Histoire du Droit

Sous la direction de Emmanuelle Chevreau.

Thèses en préparation à Paris 2 , dans le cadre de École doctorale histoire du droit, philosophie du droit et sociologie du droit (Paris) depuis le 30-09-2019 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse s'inscrit dans un cadre spatio-temporel large, c'est-à-dire des origines de la Rome antique jusqu'à la chute de l'empire romain d'Orient ce qui, implique à la fois l'étude de l'empire romain d'Occident et l'empire romain d'Orient. La première étape de cette thèse sera de relever toutes les occurrences relatives à la médecine dans le droit romain (Digeste, Loi des XII Tables, novelles') ainsi que dans la littérature, dès lors qu'elle permet d'établir un lien entre médecine et droit (Cicéron, Galien, Celse'). La deuxième étape consistera en l'établissement d'une liste d'actes juridiques permettant de délimiter le sujet. Ainsi, seront étudiées plusieurs thématiques comme l'encadrement de la profession de médecin privé et de médecin public, la responsabilité médicale, le remboursement de certains frais médicaux, la définition juridique du médicament' Une fois cette liste établie, ces points de droit seront scrupuleusement analysés. Enfin, la troisième étape sera de comprendre comment et pourquoi les juristes romains encadrent de la sorte la médecine. Un certain nombre de questions seront alors posées : Les juristes romains ont-ils été influencés par une autre civilisation (grecque, mésopotamienne') ' Y avait-il un besoin de rationaliser la discipline médicale ' Certaines règles de droit revêtent-elles des intérêts purement économiques '


  • Pas de résumé disponible.