La Famille et les choix éducatifs en droit comparé.

par Eirini Mente

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de Thomas Perroud.


  • Résumé

    La présente thèse aspire à susciter une réflexion profonde sur la thématique de l'éducation du point de vue du droit comparé des libertés fondamentales. Dans ce cadre, nous examinerons la liberté des choix éducatifs au sein des modèles législatifs de l'enseignement laïque en France, du système semi-privatisé et des écoles libres au Royaume-Uni et du système éducatif décentralisé aux États-Unis. Plus précisément, nous aborderons les limites entre le droit social constitutionnel à l'accès libre et égal à l'éducation et la liberté individuelle à choisir le type d'enseignement préféré. Dans cette perspective, nous mettrons en place la dialectique de la vie politique et privée du point de vue diachronique et synchronique. Compte tenu de la mixité ethnique, religieuse, linguistique et sociale dans l'environnement scolaire, nous devons rechercher si les systèmes éducatifs nationaux sont adaptés pour faire réussir tous les élèves. Autrement dit, le droit de/à l'éducation doit être envisagé en lien avec la famille et la responsabilité parentale ou en tant qu'un devoir étatique ? La démarche comparatiste adoptée tâche d'établir les limites entre les libertés individuelles (le choix des programmes scolaires, du contenu des connaissances, des enseignants etc.), les stratégies économiques et l'intérêt de l'enfant. Cela nous permettra de déconstruire la notion de la parentalité, d'ouvrir de nouvelles perspectives sur la loi et la politique éducatives et de proposer des nouvelles voies du financement.


  • Pas de résumé disponible.