L'Iconographie funéraire en contexte et la narration des nécropoles d'Ostie.

par Dominique Josseran (Ehrmann)

Projet de thèse en Histoire, histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Martin Galinier et de Paolo Tomassini.

Thèses en préparation à Perpignan , dans le cadre de École Doctorale INTER-MED (Perpignan) , en partenariat avec Centre de recherche sur les Sociétés et Environnements en Méditerranée (laboratoire) depuis le 04-10-2018 .


  • Résumé

    L'objectif de ma recherche se rapporte à l'analyse du programme iconographique des nécropoles d'Ostie, à travers une analyse intégrée qui tienne compte de l'entièreté de l'apparat décoratif des sépultures: peintures, stucs, sculptures, mosaïque, urnes et sarcophages, dans le but d'étudier la façon dont ces éléments s'articulaient entre eux, ceci afin de comprendre les messages que les défunts ont voulu faire passer. A cet effet, le nécropole de la via Laurentina constituera le point de départ de ma recherche, sachant que le contexte ne pourra se comprendre que par un étude comparative qui tienne compte des autres témoignages funéraires retrouvés dans le port de Rome. Mon travail s'appuie sur les sources antiques grecques et latines, ainsi que sur un corpus qui permettra cette étude comparative.

  • Titre traduit

    Funeral Iconography and narrative of the necropolises of Ostia.


  • Résumé

    The objective of my research is related to the analysis of the iconography programm of the necropolises of Ostia, through an integrated analysis that takes into account the entire decorative apparatus of the tombs: paintings, stuccoes, carvings, mosaics, urns and sarcophagi, in order to study the way in which these elements were articulated between them, in order to understand the messages that the deceased people wanted to convey. To this end, the necropolis of Via Laurentina will be the starting point for my research, knowing that the context can be only understood through a comparative study that takes into account the other funeral testimonies that have been found in the port of Roma. My work is based on ancient Greek and Latin sources, as well as on a corpus allowing this comparative study.