Protection de l'enfance, gestion publique et migration: une équation humaine périlleuse

par Catherine Bonneriez

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Manuel Boucher.

Thèses en préparation à Perpignan , dans le cadre de École Doctorale INTER-MED , en partenariat avec CORHIS - Communication, Ressources Humaines & Intervention Sociale (laboratoire) depuis le 01-12-2019 .


  • Résumé

    Dans un contexte politique en mutation, les jeunes migrants, à partir de 15 ans, qui se déclarent mineurs pour être admis à l'aide sociale à l'enfance en France, se retrouvent à devoir prouver leur identité et leur isolement, sous peine parfois d'incarcération. Un procès d'intention leur est fait puisqu'ils viendraient profiter des dispositifs, lesquels sont régulièrement décriés, de l''enfant en miettes' de Pierre Verdier au 'Massacre des innocents: les oubliés de la république' de Michèle Créoff et Françoise Laborde. Les équipes sociales et médico-sociales, chargées de leur évaluation, se retrouvent en difficultés pour, d'une part, accueillir ces jeunes au titre de la protection de l'enfance et, d'autre part, ne pas les accueillir au titre de la lutte contre l'immigration clandestine et des contraintes de gestion.Face à ces injonctions contradictoires, les professionnels sont en danger. Comment parvenir à concilier travail social et sécurité publique? Tel est l'objet de cette étude pour tenter de réduire les écarts, participer à une amélioration des conditions de travail et clarifier qui fait quoi et dans quel cadre.

  • Titre traduit

    Child protection, public management and migration: A dangerous human equation


  • Résumé

    In a changing political context, young migrants, from the age of 15, who declare themselves minors to be admitted to child welfare in France, find themselves having to prove their identity and isolation, sometimes on pain of incarceration. A trial of intent is made to them since they would come to take advantage of the devices, which are regularly decried, from the 'child in crumbs' of Pierre Verdier to the 'Massacre of the Innocents: the Forgotten of the Republic' by Michèle Créoff and Françoise Laborde. The social and medico-social teams, responsible for their evaluation, find themselves in difficulty in welcoming these young people for the protection of children and, on the other hand, not welcoming them under the fight against illegal immigration and management constraints. In the face of these conflicting injunctions, professionals are in danger. How can we balance social work with public safety? This is the aim of this study to try to reduce gaps, to help improve working conditions and to clarify who does what and in what framework.