La poésie arabe à al-Ḥīra au VIe siècle de l'ère chrétienne

par Nicolas Vauquelin-Guerillon

Projet de thèse en Linguistique, Littérature et civilisation Arabes

Sous la direction de Bruno Paoli.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) depuis le 09-12-2019 .


  • Résumé

    Al-Ḥīra est une ancienne ville-campement située à proximité de l'Euphrate, au sud-est de l’actuelle ville de Nadjaf, dans le sud de l'Irak. Elle fût, de la seconde partie du IIIe siècle de l’ère chrétienne jusqu’au tout début du VIIe, un centre politique, religieux et culturel important pour les Arabes de la région. Les rois d’al-Ḥīra étaient les vassaux de l’empire perse sassanide et participaient à leur lutte contre l’empire byzantin en menant des incursions à l’Ouest, sur le territoire des Ghassanides, tribu arabe vassale de Byzance. Notre hypothèse de départ, que notre recherche aura pour but de démontrer ou de nuancer, est que la cour d’al-Ḥīra favorisa l’éclosion d’une tradition poétique sensiblement différente de celle des grandes tribus d’Arabie centrale, tant pour ce qui concerne les thèmes traités et la forme des poèmes que pour ce qui est du style, du vocabulaire et des mètres.

  • Titre traduit

    The Arabic poetry in al-Ḥīra in the 6th century CE


  • Pas de résumé disponible.