Linge propre et linge sale en Égypte ancienne : les blanchisseurs de la Terre Noire

par Eugénie Poquet

Projet de thèse en Histoire, Civilisation, Archéologie et Art des mondes anciens et médiévaux

Sous la direction de Didier Devauchelle et de Ghislaine Widmer.

Thèses en préparation à Lille 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) depuis le 01-12-2019 .


  • Résumé

    Garants de la propreté en contact permanent avec la saleté, les blanchisseurs occupaient une position équivoque dans l’imaginaire des anciens Égyptiens : peu enviable d’après la Satire des métiers, elle pouvait être source de joie et d’allégresse d’après la poésie amoureuse. L’étude vise la détermination la plus concrète possible des différentes tâches dont ces professionnels étaient chargés (nettoyage, séchage, voire même, peut-être, coloration des tissus), des produits qu’ils utilisaient ainsi que des cadres administratifs dans lesquels ils étaient intégrés à la période pharaonique. Un intérêt plus particulier sera porté à la documentation du 1er millénaire avant notre ère qui reste en partie inédite et qui permettra notamment de réexaminer la place des femmes dans cette activité majoritairement associée, en Égypte ancienne, à la gent masculine. La réflexion interrogera également l’éventualité d’un usage prophylactique du linge et l’influence de son entretien dans l’établissement d’un état de pureté rituelle.

  • Titre traduit

    Clean and Dirty Laundry in Ancient Egypt : the Whiteners of the Black Land


  • Résumé

    In charge of cleanliness and in permanent contact with dirt, the launderers occupied quite an ambiguous position in the mind of ancient Egyptians: unenviable according to The Satire of the Trades, it could be a source of joy and happiness according to Love Poetry. This study aims to concretise the different tasks these professionals were responsible for (cleaning, drying, and perhaps dyeing of the cloths) and also to determine the products they used and the administrative frameworks in which they were integrated during the Pharaonic period. Particular attention will be paid to the documentation of the first millennium BC, which remains partly unpublished and will allow us to reconsider the women’s position in this activity mainly associated with men in Ancient Egypt. The study will also question the possibility of a prophylactic use of laundry and the influence of its maintenance in establishing a state of ritual purity.