Archéologie et histoire des influences orphico-pythagoriciennes en Italie du Sud et en Étrurie (VIe-IVe siècles av. n.è)

par Corentin Voisin

Projet de thèse en Sciences de l'antiquité. Archéologie

Sous la direction de Michel Humm.


  • Résumé

    Cette recherche a pour but d’étudier les influences orphico-pythagoriciennes en Italie méridionale et en Étrurie, par l’intermédiaire des données archéologiques, littéraires et épigraphiques. L’attention se portera sur l’idéologie et les croyances des sectes orphique et pythagoricienne, mobilisées dans le cadre funéraire et architectural, afin de convoyer des messages de natures eschatologique, politique, cosmologique, philosophique ou religieuse. Il sera également question de l’adoption des valeurs du pythagorisme pour favoriser l’intégration des populations indigènes au sein de la cité grecque, mais aussi de la transformation et de l’appropriation de certaines idées par le biais des transferts culturels. La période s’étalant entre la fin du VIe siècle et la fin du IVe siècle avant notre ère constituera le cadre chronologique de l’analyse, puisqu’elle marque l’épanouissement des doctrines orphico-pythagoriciennes dans les espaces étudiés. Le cadre géographique s’impose également puisque l’Italie méridionale est le foyer du pythagorisme dès la fin du VIe siècle avant notre ère et que l’orphisme y connaît une importante diffusion. Ces deux courants pourront être interrogés comme des vecteurs de l’hellénisme souvent réappropriés et transformés en Italie du Sud et en Étrurie. L’ensemble des problématiques permettra de comprendre les stratégies d’adoption des croyances orphico-pythagoriciennes dans certains groupes et la diffusion des idées qui sont liées aux sectes en Italie. La thèse aborde les questions relatives à l’appropriation de systèmes philosophico-religieux au sein des cités grecques d’Italie, mais aussi dans les cités et groupes indigènes. Le capital culturel acquis par les individus contribue ainsi à un métissage, mais aussi à une intégration progressive dans les institutions de certaines poleis. L’analyse des contextes archéologiques peut être croisée avec les sources littéraires antiques, afin de mettre en évidence certaines idées, croyances et pratiques liées aux conceptions orphico-pythagoriciennes qui ont pu se diffuser largement au cours des époques étudiées. La thèse s’appuie sur les acquis de la recherche menée depuis les années 1980 dans ce domaine et sur des méthodes d’investigation et données plus récentes.

  • Titre traduit

    Archaeology and History of orphico-pythagorean influences in South Italy and Etruria (VIth-IVth c. B.C.)


  • Pas de résumé disponible.