La puissance maritime phénicienne au miroir des Grecs.

par Jeremy Bonner

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Corinne Bonnet.

Thèses en préparation à Toulouse 2 , dans le cadre de Temps, Espaces, Sociétés, Cultures (TESC) , en partenariat avec PLH - Patrimoine, Littérature, Histoire (EA 4601) (equipe de recherche) depuis le 01-09-2019 .


  • Résumé

    Au croisement de deux grands courants historiographiques de l'histoire ancienne qui associent les représentations et la Méditerranée avec la géopolitique moderne, on se propose de cerner le regard que les Grecs posaient sur la place et le rôle des Phéniciens au sein des complexes équilibres géopolitiques qui se jouaient en Méditerranée, de l’époque archaïque à l’époque hellénistique et romaine, à travers les sources littéraires grecques et tout particulièrement la notion de puissance. Cette notion proposée par Thucydide, nommée dynamis, passe par une série de critères fondés sur le savoir-faire maritime. Elle se manifeste de manière diachronique, à divers degrés et selon diverses modalités, chez les peuples méditerranéens et notamment les Phéniciens. L’objectif majeur est donc d’étudier la trajectoire imputée aux Phéniciens dans l'équilibre des puissances, à travers le filtre, déformant et éclairant à la fois, des représentations.

  • Titre traduit

    The Phoenician maritime power in the mirror of the Greeks


  • Résumé

    At the crossroads of two major historiographical currents in Ancient History combining the study of representations and the Mediterranean studies with modern geopolitics, the research aims to analyze how the Greeks looked at the space and role of the Phoenicians in the complex geopolitical balances in the Mediterranean area, from the Archaic period to the Hellenistic and Roman times. The focus will be put on Greek literary sources and on the notion of power as a key concept to grasp the Phoenicians’ historical experience. This notion coined by Thucydides (in Greek dynamis) is defined by a set of criteria based on a specific maritime know-how. The power of the Phoenicians in the Mediterranean will be addressed diachronically, paying attention to various degrees and different practices, to different contexts of contacts with other peoples. The major objective is to study the role attributed to the Phoenicians in the balance of powers, through the simultaneously distorting and enlightening filter of its representation by the Greeks.