Jouer la séduction. Le cinéma du Proche-Orient (1952-2007)

par Marc Khoreich

Projet de thèse en Cinéma et audiovisuel

Sous la direction de Giusy Pisano.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) depuis le 16-11-2019 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse se propose de questionner l'interprétation de la séduction dans le cinéma du Proche Orient. Il est circonscrit dans les bornes géographiques de l’Egypte et du Liban car ce sont les deux pays du Proche-Orient qui ont exploité le plus profondément le thème de la séduction. Le double questionnement de notre recherche est l’acteur d’un côté et le cadrage de l’autre côté, en interrogeant le jeu de la séduction et son influence sur la mise en scène. En analysant un corpus de films sous une approche contextualisée de l’ighraa’ (séduction en arabe) en tant qu’objet de diverses représentations sociale, esthétique et filmique, nous nous proposons de porter l’attention du lecteur sur une thématique cinématographique rarement étudiée, la séduction dans le cinéma égyptien et libanais.

  • Titre traduit

    Playing the seduction. The cinema of the Near East (1952-2007)


  • Résumé

    This thesis project aims to question the interpretation of seduction in the cinema of the Near East, and is circumscribed within the geographical boundaries of Egypt and Lebanon. These are the two countries of the Middle East which have exploited the theme of seduction the most deeply. The double questioning of our research is the actor on one side and the framework on the other side, by questioning the game of seduction and its influence on the staging. By analyzing a corpus of films under a contextualized approach to the highraa as an object of various social, aesthetic and filmic representations, we propose to bring the reader's attention to a rarely studied cinematic theme, seduction in the Egyptian and Lebanese cinema.