Fabrication additive appliquée aux domaines dentaire et médical

par Yohan Arfi

Projet de thèse en Doc sciences des materiaux

Sous la direction de Laurent Tapie.

Thèses en préparation à Paris 13 , dans le cadre de École doctorale Galilée (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) depuis le 19-12-2019 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse se déroule dans le cadre d’une collaboration industrielle entre l’entreprise SEGULA Technologies et le laboratoire de recherche académique URB2i dont les tutelles sont les universités Paris Descartes et Paris 13. Ce projet de recherche appliquée s’articule autour du développement de « gouttières dentaires » utilisées dans le traitement de pathologies telles que le bruxisme ou l’apnée du sommeil. Ces dispositifs médicaux sont actuellement développés par une approche empirique « essai-correction » que ce soit dans les phases de choix de matériaux, de conception ou de production. Par ailleurs, ces trois phases de développement sont souvent cloisonnées. Il en résulte une insatisfaction, exprimée par les praticiens et les patients, quant à la « qualité » de soin et la « durabilité » de tels dispositifs lors de leur mise en service et leur cycle de vie. Afin d’améliorer la réalisation de « gouttières dentaires », il semble donc nécessaire de mettre en place une démarche d’ingénierie concourante de développement de produit autour du triptyque « produit-matériau-procédé ». Ce type de démarche nécessite de mettre en place une collaboration interdisciplinaire entre les différents acteurs issus des sciences et génie des matériaux, de l’ingénierie mécanique et production mais aussi de cliniciens. Le projet de recherche s’inscrit dans une démarche pluridisciplinaire d’ingénierie concourante en vue du développement de gouttières dentaires innovantes permettant de mieux répondre aux attentes cliniques


  • Pas de résumé disponible.