Evaluation de l’impact du « financement basé sur les résultats » dans l’amélioration des indicateurs de santé maternelle et infantile : le cas du Burkina Faso

par Seydou Traore

Projet de thèse en DOCTORAT en SCIENCES ECONOMIQUES

Sous la direction de Samira Guennif et de Leon Gueswende blaise Sawadogo.

Thèses en préparation à Paris 13 en cotutelle avec l'Université Nazi Boni -BURKINA FASO , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Epidemiologie sante publique (laboratoire) depuis le 10-12-2019 .


  • Résumé

    Après l'échec des Objectifs du Millénaire pour le Développement 2015, les pays de l'Afrique de l'Ouest souhaitent être au rendez-vous des Objectifs de Développement Durable 2030. En effet, l'ODD 3 en rapport avec la santé, stipule qu'il faut donner aux individus les moyens de vivre une vie saine et promouvoir leur bien-être à tous les âges. L'atteinte de ce objectif passe par la mise à disposition de structures de soins et surtout l'amélioration de la qualité des soins qui y sont dispensés. Dans le cas du Burkina Faso, les indicateurs de mortalité maternelle et infantile y sont les plus élevés au monde : respectivement 330 décès pour 100 000 naissances vivantes et 82 décès pour 1000 naissances vivantes. Pour satisfaire les ODD et réduire ces taux de mortalité, le Burkina Faso a adopté le "financement basé sur les résultats" (FBR). Ce dispositif financier prévoit l'achat des activités de santé sur la base d’un contrat de performance avec pour clause principale l’offre de prestations de bonne qualité, effectuées dans le respect des normes fixées. En ce sens, une série d’indicateurs a été définie pour mesurer la performance du prestataire et du centre de santé. Cette performance se traduit pour le prestataire par l’octroi de primes. Cette réforme prend donc appui sur des dispositifs marchands, sous forme d’une contractualisation et d’incitations financières, ayant pour but de modifier le comportement des professionnels. Or, après la mise en oeuvre du FBR, des évaluations indépendantes ont montré un impact nul du dispositif en termes d'amélioration des indicateurs de santé maternelle et infantile au Burkina Faso. Ces évaluations ont souligné les insuffisances du dispositif sans en examiner les raisons. C'est pourquoi, l'objectif de la thèse est de comprendre grâce à une approche multidisciplinaire (économie, sociologie, ..) pourquoi ce dispositif d'incitation à la performance peine à faire ses preuves dans le domaine de la santé maternelle et infantile.


  • Pas de résumé disponible.