Topiques du désastre dans la poésie lyrique méridionale du XVIIéme siècle

par Antonio Perrone

Projet de thèse en Etudes italiennes modernes et contemporaines

Sous la direction de Jean-louis Fournel.

Thèses en préparation à Paris 8 , dans le cadre de 31 "Pratiques et théories du sens" , en partenariat avec Laboratoire d'études romanes (equipe de recherche) depuis le 23-10-2019 .


  • Résumé

    Ce projet va s’occuper de la poésie du XVIIe siècle, donc de la littérature baroque et de sa diffusion dans les plus importants villes du Sud d’Italie, à partir de Naples. Le réseau que les Académies créent en partagent les poétiques, les rhétoriques et la culture de toutes sortes (la religion, la science, la politique) c’est une des plus intéressantes lignes directrices qui nous aide à recueillir des informations sur les poètes, leur textes, les auteurs lesquels ces poètes avaient l’habitude de lire, les modèles auxquels ils se rapportèrent. Entre les objectifs principaux du projet il y a l’étude de la critique thématique et de la sémiotique, pour exposer les façons dans lesquelles les textes lyriques témoignent un désastre. L’axe thématique présente une bipartition entre fictio et factum: on a des textes qui représentent un témoignage réel, et des autres qui sont faux. L’axe sémiotique est lié à l’ analyse du dispositif métaphorique, qui est la constante thématique la plus pertinent. Ce travail, qui est lié à une bourse industrielle, mènera aussi à la création d’une anthologie, et à la considération des auteurs et des textes encore inconnus ou desquels la bibliographie est aujourd’hui particulièrement âgée, ce veut dire quand même redessiner les limites géographiques de la littérature du Sud d’Italie, et définir un nouveau point de vue sur le trait d’esprit par rapport à les catastrophes.


  • Pas de résumé disponible.