Identification des spécificités non-cognitives des enfants et adolescents à haut potentiel pour un accompagnement inclusif.

par Emma Tourreix

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Maud Besancon et de Corentin Gonthier.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de Education, Langages, Interactions, Cognition, Clinique , en partenariat avec Laboratoire de Psychologie : Cognition, Comportement, Communication (laboratoire) depuis le 23-10-2019 .


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est de proposer une approche multidimensionnelle du haut potentiel intellectuel (HPI), tenant compte d’un ensemble d’éléments non-quantitatifs qui permettent d'aller au-delà de la vision du HPI comme une simple différence d'efficience intellectuelle. Ce travail repose sur l’étude des processus pouvant être à l’origine de différences interindividuelles dans le domaine de la socialisation entre enfants HPI et enfant tout-venant. Son application concerne le domaine de la cognition sociale à travers l’analyse du traitement de l’information sociale, qui est impliquée tout au long du développement, et particulièrement, au sein de la sphère scolaire. Cette thèse a pour finalité d’aboutir à la mise en place d’une batterie d’outils, construits à partir du modèle dynamique de Lemerise et Arsenio (2000), afin d’apporter une évaluation objective des spécificités sociales et émotionnelles des enfants HPI. Les enjeux de ce projet renvoient à la question de la mise en place d’un ou de systèmes scolaires adaptés, pensés pour limiter les situations récurrentes d’échec scolaire, de sous-réalisation et d’exclusion sociale. Cette problématique d'ensemble s’intègre dans l’objectif d’une « école inclusive » (loi du 11 février 2005) visant à permettre l’optimisation des apprentissages et des performances de tout enfant, en considérant l’impact que le décalage entre l’enfant et son milieu peut avoir sur son bien-être.

  • Titre traduit

    Identification of non-cognitive specificities of gifted children and adolescents for an educational inclusive approach.


  • Résumé

    The objective of this thesis is to propose a multidimensional approach to intellectual giftedness, taking into account a set of non-quantitative elements that go beyond the vision of giftedness as a simple difference in intellectual efficiency. This work is based on the study of processes that can lead to inter-individual differences in the field of socialization between intellectual gifted children and non-gifted children. Its application concerns the field of social cognition through the analysis of the processing of social information, which is involved throughout development, and particularly within the school sphere. The purpose of this thesis is to develop a set of tools, based on the dynamic model of Lemerise and Arsenio (2000), to provide an objective assessment of the social and emotional specificities of intellectual gifted children. The stakes of this project are related to the issue of setting up one or more appropriate school systems, designed to limit recurrent situations of school failure, under-achievement and social exclusion. This overall problem is part of the objective of an "inclusive school" (law of February 11, 2005) aimed at optimizing the learning and performance of every child, by considering the impact that the gap between the child and his or her environment can have on his or her well-being.