Se saisir des interactions pour analyser l'activité de l'enseignant et des étudiants en cours synchrone à distance

par Saida Mraihi

Projet de thèse en Sciences de l'education

Sous la direction de Geneviève Lameul.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Éducation, langages, interactions, cognition, clinique (Nantes) , en partenariat avec Centre de Recherche sur l'Education, les apprentissages et la didactique (equipe de recherche) depuis le 21-10-2019 .


  • Résumé

    Notre recherche vise à comprendre comment l’enseignant interagit avec ses étudiants pendant le cours synchrone à distance. Nous investiguons la pluralité des espaces d’interaction en ligne (Develotte, 2012) et leurs effets sur l’activité de l’enseignant et des étudiants. Nous adoptons une approche multimodale (Filliettaz et de Saint-Georges, 2008 ; Kress et al., 2001 ; Mondada, 2017) qui consiste à identifier les ressources sémiotiques que l’enseignant et les étudiants mobilisent en situation d’interaction et à analyser la manière dont ils les mettent en œuvre et les agencent pour agir conjointement. Nos travaux ont pour ambition d’éclairer les pratiques d’enseignement et d’apprentissage dans des conditions contraintes par la crise sanitaire (COVID). Ils pourraient également nourrir les dispositifs de formation des enseignants du supérieur en pédagogie.


  • Pas de résumé disponible.