L'Entre-deux-mers comme enjeu stratégique : cartographie des imaginaires et dynamiques historiques du concept "Intermarium" de la chute des Empires centraux à nos jours

par Adrien Nonjon

Projet de thèse en Histoire, sociétés et civilisatons

Sous la direction de Marlène Laruelle et de Étienne Boisserie.

Thèses en préparation à Paris, INALCO , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) depuis le 01-10-2019 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet d’analyser la trajectoire historique d’un modèle géopolitique peu étudié, l’Intermarium [Union Baltique-mer Noire ou Entre-les-deux-mers], et les tentatives contemporaines pour l’institutionnaliser. Ce modèle, qui s’inspire de l’idée de communauté géographique et de destin à l’échelle de la façade orientale du continent, plonge ses racines dans les bouleversements intervenus au cours de la Grande Guerre. Nous en analyserons les grandes scansions en trois temps historiques. Le premier temps de l’analyse est celui de l’entre-deux-guerres et du projet fédéral de Międzymorze (Entre les deux mers) du maréchal polonais Józef Piłsudski. Ce projet propose une forme nouvelle de l’ancienne Rzeczpospolita polonaise et constitue un contre-modèle à la réflexion de l’école orientaliste allemande qui a irrigué intellectuellement la région dans les décennies précédentes. Mise en retrait à partir de la Seconde Guerre mondiale, l’Intermarium ressurgit – second temps – sous le parrainage des États-Unis qui la considère idéologiquement compatible avec leurs intérêts nationaux et leur stratégie de sape de l’URSS pendant la Guerre Froide. Enfin – troisième temps – elle s’inspire aujourd’hui de la pensée « tercériste » de l’après 1991 étroitement liée à l’idée de « choc des civilisations ». Par sa position charnière entre Europe et Russie, l’Ukraine est au coeur de ces enjeux tout au long de la période analysée. Notre argumentation éprouve l’idée selon laquelle défis stratégiques, les contextes idéologiques et les impasses géopolitiques auxquelles sont confrontés puissances et leurs stratégies de transition vers de nouveaux ordres politiques et culturels à l’échelle de l’Europe, sont le fruit d’imaginaires géographiques de longue durée.


  • Pas de résumé disponible.