Figures féminines dans les fictions horrifiques (1968-2018)

par Lorène Tremerel

Projet de thèse en Langues et littératures

Sous la direction de Sébastien Hubier.

Thèses en préparation à Reims , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences Humaines et Sociales , en partenariat avec (CRIMEL) Centre de Recherche Interdisciplinaire sur les Modèles Esthétiques et Littéraires (laboratoire) depuis le 05-12-2019 .


  • Résumé

    Au travers de cette thèse, je souhaite montrer l'évolution du personnage féminin dans les films d'horreur. M'appuyant sur un corpus délimité du précurseur du genre horrifique qu'est Alfred Hitchcock au grand maître de notre ère qu'est James Wan, il s'agira donc de voir que la femme est passée de l'ombre à la lumière. Dès lors, les diverses crises politiques, physiologiques, sociales et genrées me permettront d'observer que si les femmes sont aujourd'hui sur les feux de la rampe, c'est parce qu'elles ont su s'insérer dans une société où leur image redonne de l'éclat à un monde profondément bouleversé et meurtri par la consommation et la consummation.

  • Titre traduit

    Women's figures in horrific fictions (1968-2018)


  • Résumé

    Through this thesis, I wonder to show the evolution of women's character in horror movies. Based on delimited corpus from the forerunner of the horrific genre Alfred Hitchcock to the great master of our age James Wan, we have to see that women moved out of the shadows into the limelight. Consequently, the many political, physiological, social and gendered crises will allow me to gaze at that if women are today in the spotlight, it's because they knew how to integrate socially where their representation give a new lease of life to a world deeply devastated and wounded by consumption and consummation.