Etude d'une approche d'aide à la décision en gestion de systèmes socio-techniques, basée sur les principes physiques de la mécanique du point et du solide

par Nafe Moradkhani

Projet de thèse en Informatique et Génie Industriel

Sous la direction de Frédérick Benaben et de Benoit Montreuil.

Thèses en préparation à l'Ecole nationale des Mines d'Albi-Carmaux , dans le cadre de École doctorale Systèmes , en partenariat avec CGI - Centre de Génie Industriel (laboratoire) depuis le 10-10-2019 .


  • Résumé

    La gestion d'un système socio-technique s'apparente assez naturellement à essayer d'atteindre des objectifs. Ces objectifs peuvent être de différents types mais ils sont principalement représentés par des KPI (c'est même la raison d'être des KPI). Bien sûr, certains objectifs intangibles peuvent ne pas être représentés par des indicateurs de performance, mais dans l'ensemble, on peut considérer que la grande majorité des objectifs peuvent être évalués à l'aide d'indicateurs de performance. Par conséquent, la gestion d'un système socio-technique a pour objectif d'essayer de faire tendre ses indicateurs de performance vers des valeurs cibles prédéfinies. Ainsi, schématiquement, la gestion de tout système vise à contrôler la trajectoire de ce système dans le référentiel de ses KPI. La façon dont ces KPI évoluent est la conséquence de changements dus à la réalisation de “potentialités”, qui deviennent alors des “réalités”. Globalement, si les conséquences d'une “potentialité” sont positives vis-à-vis des KPI ciblés (permettant au système de s'en rapprocher), la “potentialité” est une opportunité. Symétriquement, si les conséquences éloignent le système des valeurs cibles pour ses KPI, la “potentialité” représente un risque. Le sujet de thèse s'intéresse d'une part à la définition du modèle théorique et mathématique permettant de représenter les risques et les opportunités comme des forces agissant dans le référentiel des KPI. D'autre part, ce sujet s'intéresse aussi à l'utilisation de ce modèle théorique et mathématique pour formaliser la trajectoire d'un système dans l'espace de ses KPI afin de proposer un environnement d'aide à la décision.

  • Titre traduit

    Study of a decision support approach in socio-technical systems management, based on the physical principles of point and solid mechanics


  • Résumé

    The management of a socio-technical system is quite naturally related to trying to achieve objectives. These objectives can be of different types but they are mainly represented by KPIs (it is even the raison d'être of the KPIs). Of course, some intangible objectives may not be represented by performance indicators, but overall, it can be said that the vast majority of objectives can be evaluated using performance indicators. Therefore, the management of a socio-technical system aims to try to stretch its performance indicators towards predefined target values. Thus, schematically, the management of any system aims to control the trajectory of this system in the repository of its KPIs. The way in which these KPIs evolve is the consequence of changes due to the realization of "potentialities", which then become "realities". Overall, if the consequences of a "potentiality" are positive vis-à-vis targeted KPIs (allowing the system to come closer), "potentiality" is an opportunity. Symmetrically, if the consequences move the system away from the target values ​​for its KPIs, "potentiality" represents a risk. The thesis topic focuses on the definition of the theoretical and mathematical model to represent risks and opportunities as forces acting in the KPI repository. On the other hand, this subject is also interested in the use of this theoretical and mathematical model to formalize the trajectory of a system in the space of its KPIs in order to propose a decision support environment.