Étude de la variabilité physique et biogéochimique des masses d'eaux en Mer Méditerranée

par Felix Margirier

Thèse de doctorat en Océanographie physique

Sous la direction de Laurent Mortier.

  • Titre traduit

    Study of the physical and biogeochemical variability of water masses in the Mediterranean Sea


  • Résumé

    L¿explosion du nombre d¿observations in-situ collectées en Mer Méditerrranée au cours des 15 dernières années offre de nouveaux moyens d¿analyse et de suivi des masses d¿eaux. L¿accent à été mis sur la Méditerranée Nord-Occidentale, siège du phénomène dit de convection profonde et plus intensément observée. Notemment grâce aux observations à hautes résolutions temporelles et spatiales de gliders, un réchauffement et une salinification intense des Eaux Levantines Intermédiaires (LIW) à été mis en évidence. Des indicateurs de variabilité de la LIW ont été construits et sa circulation à été détaillée. En l¿absence de convection profonde depuis l¿hiver 2012/2013, le bassin a été envahi par ces eaux non diluées dans les eaux profondes et un nouvel état du bassin est observé. Afin de mieux comprendre comment la convection profonde régule la Méditerranée Occidentale, une étude de processus a été effectuée et les importances relatives du préconditionnement océanique et des flux atmosphériques ont été évaluées afin de discuter la possibilité d¿évènements convectifs profonds futurs. Pour la première fois, les propriétés physiques et biogéochimiques des plumes convectives ont été caractérisées et s¿inscrivent dans le nouveau paradigme de la convection profonde proposé.


  • Résumé

    Abcd