Analyse des changements de pratiques, de leurs trajectoires et des performances associées dans les systèmes viticoles du réseau DEPHY

par Esther Fouillet

Projet de thèse en Sciences agronomiques

Sous la direction de Bruno Rapidel.

Thèses en préparation à Montpellier, SupAgro , dans le cadre de Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec ABSys - Agroécosystèmes Biodiversifiés (laboratoire) depuis le 02-12-2019 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'analyser les trajectoires suivies par les viticulteurs engagés dans une démarche de réduction des produits phytosanitaires. Le travail sera organisé autour de deux volets complémentaires. Sur la base des données du réseau national DEPHY, une évaluations des performances techniques, économiques et environnementales des viticulteurs et leurs trajectoires sera faite. Les trajectoires des performances des viticulteurs conventionnels et celles de viticulteurs en AB (usage privilégié du cuivre et soufre) seront distinguées. Ce premier volet permettra de préciser la marge de progression quant à une réduction des produits phytosanitaires région par région et sur le territoire viticole français d'une part, et d'autre part d'analyser les compromis entre performances. Dans un deuxième volet complémentaire,une analyse des changements de pratiques, des logiques sous-jacentes ainsi que des leviers stratégiques, tactiques mis en œuvre par les viticulteurs pour réduire les intrants et améliorer leurs performances environnementales. Ce travail est fondamental pour identifier les trajectoires conduisant à des stratégies de gestion associées à un faible usage de pesticides au sein de la viticulture conventionnelle mais aussi au sein de la viticulture biologique.

  • Titre traduit

    Analysis of changes in practices, trajectories and associated performances in the viticultural systems of the DEPHY network


  • Résumé

    The objective of this PhD is to analyse the trajectories followed by winegrowers engaged in a process of reducing phytosanitary products. The work will be organized around two complementary components. On the basis of data from the national DEPHY network, an evaluation of the technical, economic and environmental performance of winegrowers and their trajectories will be made. The performance trajectories of conventional winegrowers and those of AB winegrowers (privileged use of copper and sulphur) will be distinguished. On the one hand, this first part will make it possible to specify the scope for progress in reducing plant protection products region by region and on the French wine-growing territory, and, on the other hand, to analyse the trade-offs between performances. In a second complementary part, an analyse of the changes in the practices, the underlying rationale and the strategic, tactical implemented by winegrowers to reduce inputs and improve their environmental performance will be carried out. This work is fundamental to identify the trajectories leading to management strategies associated with low pesticide use in conventional and organic viticulture.