Du statut de l'objet dans les cliniques d'exclusion et de la dite grande précarité: métamorphoses de l'objet et de la demande - malaise dans le social ou figures contemporaines de l'aliénation et pathologie(s) de l'objet -

par Evangelia Tsoni

Projet de thèse en DOCTORAT en PSYCHOLOGIE

Sous la direction de Derek Humphreys manterola.

Thèses en préparation à Paris 13 , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) depuis le 09-11-2019 .


  • Résumé

    Le présent projet propose d’étudier la question de l’objet dans la clinique de la grande précarité et de l’exclusion, notamment celle des sujets SDF. Nous traiterons ce que nous appellerons les pathologies de la relation à l’objet dans la modernité, comme ce qui détermine le malaise actuel dans le social et qui révèle de nouvelles formes de l’aliénation du sujet contemporain dans nos sociétés, poussant à l’exclusion et qui affectant la relation à l’objet. Nous nous appuierons, comme terrain de recherche et d’investigation, sur ce phénomène qui prend des proportions massives ce dernier temps dans le monde occidental, à savoir l’émergence des gens de plus en plus précaires qui vivent et se clochardisent dans la rue. Nous formulons l’hypothèse que la problématique de l’objet, en tant qu’objet d’échange, ce qui se donne et est susceptible d’être reçu et qui est aux fondements des relations interhumaines, se retrouve au cœur de la clinique de l’exclusion et de ladite grande précarité. L’objet conçu tant dans sa matérialité que comme étayage psychique, en tant qu’investissement de l’autre du lien social, semble ici figé et altéré, se détachant de son attribut premier qui est sa faculté de circuler. Dans la clinique de l’exclusion nous sommes confrontés à l’être hors don, en perte de repères fondamentaux tels que l’échange, la temporalité et la dette. L’objet n’est présent que dans sa version de déchet, ce qui devient un trait même d’identification. Ainsi, proposons-nous de mettre en exergue ce que nous appellerons le statut pathique de l’objet supposant que l’objet reste attaché à la pulsion et à la destructivité qu’elle y comporte en se détachant en même temps d’un discours qui le ferait entrer dans un lien intersubjectif.


  • Pas de résumé disponible.