Facteurs de risques d’acquisition et d’infections à Pseudomonas aeruginosa en réanimation

par Serge EYEBE EYEBE

Projet de thèse en DOC SANTE ET SANTE P(Gal)

Sous la direction de Jean-ralph Zahar.

Thèses en préparation à Paris 13 , dans le cadre de École doctorale Galilée (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) depuis le 14-11-2019 .


  • Résumé

    La pertinence du projet réside tout d’abord dans son intérêt de santé publique et dans la compréhension du et des phénomènes de diffusion. En effet, l’émergence de l’antibiorésistance est de plus en plus répandue à travers le monde. La résistance aux antibiotiques constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces pesant sur la santé mondiale, la sécurité alimentaire et le développement. Elle entraîne une prolongation des hospitalisations, une augmentation des dépenses médicales et une hausse de la mortalité (World Health Organization, 2018). Aussi, il parait nécessaire de disposer davantage de données épidémiologiques factuelles afin d’aider les autorités de santé à élaborer des politiques encore plus efficaces. (Beggs et al., 2015). En second lieu, il apparait que les données de la littérature sont contradictoires pour pouvoir établir clairement la source exogène ou endogène de la dissémination de P. Aeruginosa résistant aux antibiotiques dans un service de réanimation. D’autre part très peu de données sont disponibles sur la corrélation qui pourrait exister entre la densité du portage et la dissémination de cette bactérie dans un service de réanimation.


  • Pas de résumé disponible.