Gestion durable des maladies du tronc de la vigne dans les vignobles: focalisation sur les Botryosphaeriaceae afin de libérer des micro-organismes bénéfiques et les molécules bénéfiques associées.

par Catarina Leal (Catarina)

Projet de thèse en Physiologie et biologie des organismes - populations - interactions

Sous la direction de Florence Fontaine et de Patricia Trotel-aziz.

Thèses en préparation à Reims en cotutelle avec l'Instituto Agroforestal Mediterráneo (IAM), Universitat Politècnica de València (UPV), Valencia, Spain. , dans le cadre de École doctorale Agriculture, Alimentation, Biologie, Environnement, Santé , en partenariat avec RIBP - Résistante Induite et BioProtection des Plantes (laboratoire) depuis le 23-10-2019 .


  • Résumé

    Etat de l'art et objectifs: Les principaux objectifs d'un programme de gestion intégrée des maladies du tronc de la vigne sont l'amélioration de la qualité phytosanitaire des vignes produites en pépinière et la prévention des infections par l'élagage des plaies dans le vignoble dès la plantation. . Bacillus subtilis et Trichoderma spp. des stratégies prometteuses à appliquer dans les vignobles ainsi que dans les pépinières, contre les GTD. En particulier, B. subtilis semble très efficace chez les plantes pour lutter contre le dépérissement de Botryosphaeria et pour détoxifier certaines phytotoxines réprimant certaines défenses de la vigne. Une meilleure connaissance de ces molécules agressives d'agents pathogènes, ainsi que de la capacité de défense de la vigne contre les agents pathogènes de la GTD et en particulier les espèces de Botryosphaeriaceae, est un élément clé pour mieux comprendre les effets antagonistes ou immunostimulants des agents de biocontrôle bénéfiques (BCA) ou de leurs molécules naturelles (MNB ). Ce projet propose d'intégrer 2 BCA déjà utilisés dans des traitements en pépinière afin d'optimiser le contrôle intégré des GTD. L'efficacité de Trichoderma atroviride SC1 (Vintec®) et de B. subtilis PTA-271 sera également étudiée en serre contre un agent pathogène extrêmement agressif. Notre objectif est: 1) de valider le potentiel de protection de l'ACB sélectionnée et de valider certains marqueurs de pathogénicité, 2) de cribler et de valider des marqueurs de tolérance de plantes comparant des variétés plus ou moins sensibles, et 3) de cribler et de valider les MNB. Trois objectifs principaux sont proposés: Objectif 1: Valider l'efficacité protectrice de deux BCA sur des vignes exposées à des agents pathogènes GTD. Des tests de protection seront effectués sur des boutures de plantes infectées artificiellement en serre (URCA, France) et sur des plantes naturellement infectées tout au long du processus de multiplication en pépinière (UPV, Espagne) et sur des plantes greffées en serre (ICVV, Espagne), tout en surveillant parallèlement les défenses de la plante. (les deux tests), le microbiome (tests en pépinière et les plantes greffées) et les marqueurs de pathogénicité (les deux tests). Objectif 2: cribler et valider les biomarqueurs de la tolérance à la vigne. Notre objectif est de caractériser la protection de la vigne par des approches omiques sur les feuilles de boutures infectées artificiellement. Certaines familles de gènes de plantes et de molécules de défenses seront spécifiquement ciblées. Objectif 3: cribler et valider les molécules bénéfiques de BCA. Notre objectif est de mettre en évidence certains effecteurs liés à l'activité antagoniste de la BCA et certains éliciteurs liés à la capacité de stimulation de la BCA vis-à-vis de l'immunité de la vigne. Profil approprié du candidat: le candidat doit posséder des compétences pratiques en physiologie et pathologie des plantes (acquises au cours de ses stages de formation), ainsi qu'une formation en biologie moléculaire et en microbiologie. Le demandeur doit être à l'aise avec la langue anglaise (niveau 2 certifié B2) et les voyages en Europe car le projet implique la collaboration France (F) / Espagne (ES) entre 3 laboratoires (selon le calendrier indiqué brièvement dans le tableau ci-dessous). , tous partenaires de BELCHIM Crop Protection.

  • Titre traduit

    Sustainable management of grapevine trunk diseases in vineyard: focus on Botryosphaeriaceae to deliver beneficial microorganisms and associated beneficial molecules.


  • Résumé

    State of the art and goals: The most important objectives to be covered in an integrated management program of Grapevine trunk diseases (GTD) are the improvement of the phytosanitary quality of the vines produced in the nursery, and the prevention of infections through pruning wounds in the vineyard from the moment of planting. Bacillus subtilis and Trichoderma spp. have been shown to be promising strategies to be applied in vineyard as well as in nurseries, against GTDs. In particular, B. subtilis appears to be very effective in planta to control Botryosphaeria dieback and to detoxify some phytotoxins repressing some grapevine defenses. A better knowledge of such pathogen aggressive molecules, as well as grapevine's own defensive capacity against GTD pathogens and especially Botryosphaeriaceae species, is a key component to better understand the antagonistic effects or immunostimulatory effects of beneficial biocontrol agents (BCA) or their natural molecules (MNB). This project proposes to integrate 2 BCA already used in nursery treatments to optimize the integrated control of GTDs. The efficiency of Trichoderma atroviride SC1 (Vintec®) and B. subtilis PTA-271 will also be investigated in greenhouse against a highly aggressive pathogen. We aim to: 1) validate the protective potential of selected BCA and validate some markers of pathogenicity, 2) screen and validate markers of plant tolerance comparing varieties more or less susceptible, and 3) screen and validate MNBs. Three main objectives are proposed: Objective 1: Validate the protective efficacy of two BCA on grapevines exposed to GTD pathogens. Protection tests will be performed with artificially infected vegetative cuttings in greenhouse (URCA, France) and with naturally infected plants both along the nursery propagation process (UPV, Spain) and in greenhouse grafted plants (ICVV, Spain), monitoring in parallel the plant defenses (both assays), microbiome (nursery assays and grafted plants), and pathogenicity markers (both assays). Objective 2: Screen and validate biomarkers of grapevine tolerance. We aim to characterize grapevine protection by omic approaches on leaves of artificially infected cuttings. Some families of plant -genes and -molecules of defenses will be specifically targeted. Objective 3: Screen and validate beneficial molecules from BCA. We aim to highlight some effectors linked to the BCA antagonistic activity, and some elicitors linked to the BCA stimulating capacity towards grapevine immunity. Applicant suitable profile: The applicant should have practical skills in plant physiology and plant pathology (acquired during its training internships), with a background in molecular biology and microbiology. The applicant must be comfortable with the English language (B2 certified level required) and with travels in Europe since the project involves the France (F) / Spain (ES) collaboration between 3 laboratories (according to the timing briefly indicated in the Table below), all partners of BELCHIM Crop Protection. Host laboratories: - MALDIVE Chair - Grapevine Trunk Diseases, Laboratory EA 4707- Plant BioProtection and Induced Resistance (RIBP), University of Reims Champagne-Ardenne (URCA), Reims, France. - Instituto Agroforestal Mediterráneo (IAM), Universitat Politècnica de València (UPV), Valencia, Spain. - Institute of Grapevine and Wine Sciences (ICVV)-BIOVITIS, Logroño, Spain. To contact: send CV + cover letter before May 24. Co-Director in France : Pr FONTAINE Florence Phone n°: +33 26 91 33 18 e-mail: florence.fontaine@univ-reims.fr Co-supervisor in France : Dr TROTEL-AZIZ Patricia Phone n°: +33 26 91 88 61 e-mail: patricia.trotel-aziz@univ-reims.fr Co-Director in Spain : Pr ARMENGOL Josep Phone n°: +34 963 879 254 e-mail: jarmengo@eaf.upv.es Co-supervisor in Spain : Dr GRAMAJE David Phone n°: +34 941 894 980 e-mail: david.gramaje@icvv.es