Ecologie des dinoflagellés benthiques et planctoniques de la Méditerranée orientale: accent sur les genres Ostreopsis et Ceratium le long de la côte Libanaise

par Laury Acaf

Thèse de doctorat en Science du vivant et de l’environnement

Sous la direction de Rodolphe Lemee et de Marie Abboud - abi saab.

  • Titre traduit

    Écologie des dinoflagellés benthiques et planctoniques de la Méditerranée orientale: accent sur les genres Ostreopsis et Ceratium le long de la côte Libanaise


  • Résumé

    Les dinoflagellés sont un groupe d'algues microscopiques qui constituent une composante majeure du phytoplancton marin et du microphytobenthos. Les microalgues peuvent avoir des impacts énormes. Par la photosynthèse, la séquestration du carbone et leur position à la base de la chaîne alimentaire, ils contribuent à la production de 50% de l'oxygène que nous respirons, à l'élimination du dioxyde de carbone que nous produisons et sont essentiels à la production de notre nourriture. Certains peuvent être bioluminescents, utilisés dans les industries de l'alimentation et de la pharmacologie, ou proliférer en grandes densités appelées "bloom". Ces proliférations peuvent simplement provoquer une décoloration de l'eau. Ils peuvent aussi avoir des effets nocifs en épuisant l'oxygène, ou même par la production de toxines. Dans ce cas, ils sont appelés proliférations d'algues nuisibles (HABs). Ces événements HAB sont de plus en plus tendus en termes de distribution géographique, d'intensité et de fréquence, probablement en raison du réchauffement de l'océan et du changement climatique (Hallegraeff, 2010). Cette tendance a été observée en Méditerranée, considérée comme un point chaud du changement climatique (Giorgi, 2006), depuis le début des années 2000 à travers le problème émergent et récurrent des BHABs (HAB benthiques) du genre toxique Ostreopsis, provoquant une intoxication humaine massive dans plusieurs pays. À leur tour, certains taxons, tels que le genre Ceratium, peuvent offrir une représentation exacte des changements environnementaux et peuvent donc être utilisés comme indicateurs biologiques (Tunin-Ley et Lemée, 2013). Le présent travail concerne l'écologie des dinofla


  • Résumé

    Abcd