Psychopathologie des tentatives de suicide des jeunes adultes dans le Sud Bénin

par Olga Bamisso

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Dominique Cupa.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) depuis le 15-12-2008 .


  • Résumé

    En Afrique de l’Ouest, les conduites suicidaires, estimées autrefois rares, sont de plus en plus fréquentes. Dans le Sud Bénin, les études effectuées au centre national hospitalier soulignent non seulement l’augmentation de la fréquence des tentatives de suicide et l’absence de prise en charge psychologique des suicidants, mais aussi la nécessité de prendre en compte des interprétations culturelles. La question du sens et de la prise en charge des actes suicidaires s’y pose donc avec une grande acuité. En conséquence, l’objectif de la présente recherche est d’approcher le sens psychique des tentatives de suicide des jeunes adultes dans le Sud Bénin et d’y évaluer le rôle et la place du psychologue clinicien d’orientation psychanalytique. Il s’agit d’une étude qualitative. La mise en tension des références psychanalytiques avec des éléments d’anthropologie sociale ou des caractéristiques du contexte constitue un des axes principaux de ce travail. La méthodologie adoptée est une recherche-action comprenant l’instauration d’un protocole d’accueil des suicidants et la réalisation de « rencontres anthropologiques » afin de mieux cerner les questions suicidaires dans le contexte béninois. Il ressort de l’analyse que les suicidants sont en proie à une crise identitaire où l’acte, réactionnel, prend la valeur d’une recherche de refondation psychique et répond à un double mouvement de désintrication et réintrication pulsionnelle. Tandis qu’une situation-écran engendre un vécu traumatique qui conduit à l’autodestructivité, l’acte suicidaire s’inscrit dans un processus de réintrication pulsionnelle et de remaniement identitaire. Ce processus, que j’ai nommé ici refondation, est rendu possible par l’accueil fait au suicidant à l’issue de sa tentative de suicide. De cette compréhension découlent un cadre conceptuel pour le clinicien et des dispositifs cliniques pertinents pour la prise en charge des suicidants dans le Sud Bénin.

  • Titre traduit

    Psychodynamic understanding of reactive suicide attempts in the South of Benin


  • Résumé

    In West Africa, suicidal behaviors, estimated once rare, are increasingly becoming frequent. Yet, in Southern Benin, previous studies at the National University Hospital have noted an increase in young adults’ suicide attempts and the lack of psychological assessment and support to the attempters, but also the need to take cultural interpretations into account. So, the question of the meaning and the care of suicidal acts arises with acuity. It is in this framework that our research is being carried out. The aim is to achieve a better psychodynamic understanding of young adults’ suicide attempts in Southern Benin, and to assess, in this particular context, the role of a psychoanalytically oriented psychologist. This is a qualitative study. The confrontation of psychoanalytic references with social anthropology elements or characteristics of the context is one of the main focuses of this work. The methodological procedure used for data collection includes a clinical intake protocol, which is adapted to the context and implemented to suicide attempters, and «anthropological encounters» as a way to open up local concepts of suicide in order to better identify suicidal issues. It appears from the clinical understanding that attempters are experiencing an identity crisis wherein the suicidal act represents a research of psychic overhaul. One can thus argue that some young adult suicide attempts in Southern Benin meet two movements of drive defusion and fusion. While screen-circumstances produce a traumatic experience which leads to self-destructiveness, the suicidal act is part of a drive fusion process and specific rearrangements in identity processes. This process, which I named here “psychic refondation” or “psychic rebirth”, is made possible by the clinical reception given to attempters after their suicide attempts. From this understanding arises a conceptual framework for clinical psychologists and relevant clinical settings to take care of suicide attempters in Southern Benin.