Mutualisme et mouvements sociaux. Les nouveaux espaces de politisation dans le Sud de l'Italie.

par Florian Pietron

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Manuel Boucher et de Walter Greco.

Thèses en préparation à Montpellier 3 en cotutelle avec l'Université de la Calabre , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement , en partenariat avec CORHIS - Communication, Ressources Humaines & Intervention Sociale (laboratoire) depuis le 21-10-2019 .


  • Résumé

    Cette recherche vise à produire une analyse du mouvement politique italien Potere al Popolo dans le Sud de l'Italie. Cette jeune organisation politique a fondé sa stratégie sur un réseau de Maisons du Peuple dans lesquelles volontaires et militants organisent des activités culturelles, sociales et politiques fondées sur le concept de mutualisme. Dans la partie Sud de l'Italie, ces pratiques visent notamment à répondre aux besoins immédiats des habitants car le manque d'infrastructures et de personnel des services publics limite l'accès aux droits fondamentaux énoncés dans la Constitution italienne. C'est pourquoi, les militants de Potere al Popolo créent des lieux alliant pratiques solidaires et militantisme politique, dans le but de produire des transformations sociales.

  • Titre traduit

    Mutualism and social movements. New spaces of politicization in the South of Italy.


  • Résumé

    This research aims to produce an analysis of the Italian political movement Potere al Popolo in Southern Italy. This young political organization based its strategy on a network of People's Houses in which volunteers and activists organize cultural, social and political activities based on the concept of mutualism. In the southern part of Italy, these practices are aimed in particular at meeting the immediate needs of the inhabitants, as the lack of infrastructure and personnel in public services limits access to the fundamental rights set out in the Italian Constitution. This is why Potere al Popolo's activists create places that combine solidarity practices and political activism, with the aim of producing social transformations.