Caractérisation du comportement de nanoplastiques représentatifs de l'environnement lors de la transition eau douce/eau de mer, évaluation de leurs impacts écotoxicologiques sur les huitres de Guadeloupe.

par Zélie Venel

Projet de thèse en Géochimie et écotoxicologie

Sous la direction de Magalie Baudrimont et de Julien Gigault.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale Sciences et Environnements (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Environnements et Paléoenvironnements Océaniques (Talence) (laboratoire) et de EA - Écotoxicologie Aquatique (equipe de recherche) depuis le 12-01-2017 .


  • Résumé

    La pollution mondiale des eaux de surface par les plastiques ne cesse de croitre et soulève des problèmes économiques et écologiques. D'après une récente étude (Gigault et al, 2016), il est possible que les macro-déchets plastiques marins se dégradent en microparticules puis en nanoparticules (NPs) par des effets mécaniques et photochimiques. Ces particules sont potentiellement toxiques par leur composition, leur taille et leur forme, mais peuvent le devenir encore plus, par l'agrégation avec de la matière organique, ou bien par l'adsorption de métaux ou de polluants organiques à leur surface. La fraction nanométrique des plastiques environnementaux est encore inconnue car il existe peu de techniques analytiques permettant de caractériser des nanoparticules à l'état d'ultra-trace. Le but de cette thèse est de faire une exposition écotoxicologique proche des conditions environnementales en utilisant des méthodologies représentatives comme des particules de plastiques modèles et des gradients de salinité en mode dynamique ; tout en connaissant les caractéristiques physico-chimiques et le comportement des nanoplastiques dans le milieu d'exposition. Des nanoplastiques mécaniquement vieilli provenant de pellets de polystyrène (PS) ou provenant des plages de Guadeloupe (polyéthylène, polypropylène), seront soumises à un gradient de salinité dans des conditions dynamique à l'intérieur de micropuces. Les résultats seront comparés à ceux des protocoles classiques qui consistent à disperser des nanospheres standards dans un milieu salin homogène en condition statique. Les tailles, concentrations, morphologies, compositions et stabilité, de ces nanoparticules, seront mesurés en fonction des conditions physico-chimiques du milieu. L'impact écotoxicologique de ces nanoplastiques sera évalué selon différents protocoles sur des huitres des palétuviers : Isognomon Alatus. En voie directe : comparaison de l'impact des NPs par injection en batch ou via la microfluidique. Puis en voie trophique par incubation d'algues unicellulaire (Isochrysis galbana) puis nourrissage des huitres avec les algues contaminées.

  • Titre traduit

    characterization of behavior of representative nanoplastics a salinity gradient, Assessment of ecotoxicological impact on Guadeloupe oysters.


  • Résumé

    ________