Ethique et gérontechnologie : l'usage de l'éthique, l'éthique de l'usage et l'usage et l'éthique des gérontechnologies

par Lionel Ben ahmed

Thèse de doctorat en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Claudie Lavaud et de Anne-sophie Rigaud.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de École doctorale Montaigne-Humanités (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Sciences, Philosophie, Humanités (Bordeaux) (equipe de recherche) depuis le 29-10-2008 .


  • Résumé

    Ce travail cherche à éclairer les questions éthiques que rencontrent les gérontechnologies. L’objectif est ainsi d’identifier les paradoxes, dilemmes et difficultés que rencontrent les nouvelles technologies d’aide à la personne dans leur approche éthique. Circuler entre ces questions en cherchant à exposant le problème avec justesse et faire avancer la réflexion, nécessite de donner une définition claire des concepts et problèmes éthiques rencontrés que ce soit dans l’utilisation ou le développement des gérontechnologies. Il s’agit donc dans un premier temps de s’attarder sur le sens de la notion même d’Ethique ainsi que sur le champ qu’elle recouvre. Afin d’en avoir une compréhension satisfaisante il est nécessaire d’examiner son évolution partant de sa forme antique à sa compréhension contemporaine. Cette évolution nous conduit jusqu’à la gérontechnologie et aux nouvelles difficultés éthiques qui se présentent. Les différents types de gérontechnologies sont alors abordés par les questions éthiques qu’ils posent : la stigmatisation, le respect de la vie privée, la sécurité des données médicales, la place de la personne âgée dans nos sociétés, le consentement. Après s’être penché sur ces questions, une prise de distance est effectuée pour considérer la gérontechnologie dans son ensemble et non uniquement l’utilisation particulière de ces outils d’aide à l’autonomie. Toujours dans cette optique d’éclaircissement des notions utilisées, l’accent est mis sur l’autonomie et le sens qu’elle peut avoir pour des personnes lourdement malades. Quelle utilisation des gérontechnologie est possible et surtout en fonction de quelle éthique et de quelles valeurs ? L’éthique et les valeurs du care apportent ici une solution à l’utilisation et au développement éthique de la gérontechnologie.

  • Titre traduit

    Ethics and gérontechnology


  • Résumé

    This work tries to enlighten the ethical questions which meet gérontechnologies. The objective is to identify the paradoxes and the difficulties which meet the new technologies of assistant to the person in their ethical approach. Circulate between these questions in order to explain the problem and to advance the reflection, require to give a clear definition of the concepts and the met ethical problems whether it is in the use or the development of gérontechnology. At first it is necessary to have an understanding of the notion of Ethics as well as over the field which it recovers. To have a satisfactory understanding of it, it is necessary to examine its evolution leaving from its antique shape to its contemporary understanding. This evolution leads us up to the gérontechnologie and to the new ethical difficulties which appear. The various types of gérontechnologies are then approached by the ethical questions which they ask: the stigmatization, the respect of privacy, the security of the medical data, the place of the elderly people in our societies, the agreement. After this work on the ethical question asks by the different technologies, we have to consider the gérontechnologie in general and not only the particular use of these help tools for the autonomy. Always in this optics of clarification of the used notions, the accent is put on the autonomy and the sense which she can have for persons heavily sick. What use of gérontechnologie is possible and especially according to which ethics and to which values? The ethics and the values of the care bring here a solution to the use and to the ethical development of the gérontechnology.