Dynamique multi-échelle de l'eau dans des nanocanaux géo-inspirés d'hydrophilicité ajustée

par Arianna D'angelo

Projet de thèse en Physique

Sous la direction de Pascale Launois.

Thèses en préparation à université Paris-Saclay , dans le cadre de Physique en Ile de France , en partenariat avec Laboratoire de Physique des Solides (laboratoire) et de Faculté des sciences d'Orsay (référent) depuis le 01-11-2019 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de comprendre le rôle de la géométrie et de la chimie de surface sur l'absorption et la diffusion de molécules d'eau dans des nanotubes d'imogolite. Le remplissage par l'eau sera étudié par diffusion des rayons X in situ, dans une cellule à humidité contrôlée. Des expériences de diffusion quasi-élastique des neutrons et d'écho de spin donneront accès à la diffusion de l'eau sur plusieurs échelles de temps, de la picoseconde à la centaine de nanosecondes. L'analyse des résultats se fera grâce à des simulations de dynamique moléculaire.

  • Titre traduit

    Multi-scale dynamics of water in geo-inspired nanochannels with variable hydrophilicity


  • Résumé

    The aim of the thesis is to understand the role of the geometry and the surface chemistry on the absorption and diffusion properties of water molecules inside imogolite nanotubes. The water filling will be studied thanks to in-situ X rays diffraction experiments into a controlled humidity cell at LPS, and also to quasi-elastic neutron scattering experiments, or spin-echo neutron scattering experiments, which will give access to the diffusion of water on different timescales, from picoseconds to hundreds of nanoseconds. The analysis of the results will be made thanks to Molecular Dynamics Simulations.