Appropriation citoyenne et transition énergétique : le changement d'échelle au prisme des Communauté d'Énergie Renouvelables.

par Baptiste Soubra

Projet de thèse en Sciences humaines et humanités nouvelles spécialité Sciences, techniques et société

Sous la direction de Bertrand Bocquet.

Thèses en préparation à Paris, HESAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire , en partenariat avec HT2S - Histoire des technosciences en société (laboratoire) et de Conservatoire national des arts et métiers (France) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2019 .


  • Résumé

    Alors que la transition énergétique est reconnue d'intérêt public, les questions de sa mise en œuvre pratique sont encore exclusivement débattues entre experts. Les citoyens et citoyennes utilisent ou consomment l'énergie mais ne peuvent intervenir dans les choix stratégiques du développement des filières. En proposant à des acteurs locaux variés de s'impliquer dans des projets de production d'énergie renouvelable dont l'objectif premier est de générer des bénéfices sociaux, économiques et environnementaux locaux, les communautés d'énergie renouvelables prennent le contre-pied des modes de développement usuels des systèmes énergétiques et illustrent une évolution de la place des citoyens dans la cartographie des acteurs de l'énergie. A travers cette thèse nous chercherons à identifier les conditions de l'appropriation citoyenne de la transition énergétique et à comprendre comment cette appropriation pourrait être mise en place à plus grande échelle. L'observation des communautés d'énergie renouvelable dans la variété de leurs formes et la diversité de leurs contextes nous permettra de construire notre réflexion sur la base d'un cas concret d'appropriation citoyenne des questions énergétiques et d'envisager dans une étude prospective comment et dans quelle mesure cette appropriation participerait à une transition écologique systémique et culturelle.

  • Titre traduit

    Scaling-up citizen appropriation of the energy transition through local Energy Community Cooperatives ?


  • Résumé

    While the energy transition is recognized as a public matter, the issues related to its practical implementation are still exclusively discussed by experts. Citizens use or consume energy but they cannot take part in the strategic decisions about the development of the sectors. By gathering various local actors within renewable energy production projects aiming to generate local social, economical and environmental benefits, energy community cooperatives disrupt the established methods for the development of energy systems. They propose a completely different approach in which citizens can participate in the decision-making process related to the development and the management of the infrastructures. This PhD thesis seeks to identify the conditions for the appropriation of the energetic transition matters by citizens and to understand how this appropriation could be implemented at a larger scale. An inductive reflection based on the observation of local energy community cooperatives within the variety of their forms and contexts will allow us to built a prospective study about how and to what extent the citizen appropriation of energy matters would contribute to a systemic and cultural ecological transition.