La relation de l'école aux familles au prisme des usages numériques

par Lilia Ben Hamouda

Projet de thèse en Sciences de l'éducation - Cergy

Sous la direction de Benjamin Moignard.

Thèses en préparation à Cergy-Pontoise , dans le cadre de École doctorale de droit et sciences humaines (Cergy-Pontoise, Val-d'Oise) , en partenariat avec EMA - Ecole, mutations, apprentissages (laboratoire) depuis le 02-09-2019 .


  • Résumé

    Bien loin de cette image d'Épinal où l'école est pensée comme un lieu sanctuarisé à l'écart des urgences du réel, un lieu en rupture avec la socialisation, l'école reproduit les inégalités sociales. Le capital culturel acquis dans la sphère familiale est un atout pour certains élèves, ceux dont les parents sont de plain-pied avec la norme scolaire. Pour les autres, ceux dont les pratiques familiales ne préparent pas aux attentes scolaires, ceux de milieux populaires, l'école véhicule des valeurs implicites que les enseignants estiment acquises par tous. Faire coopérer école et parents est donc un enjeu de démocratisation de la réussite scolaire de tous les élèves, particulièrement pour les familles populaires. Et, c'est avec elles que résident les plus grandes difficultés de partenariat. Pourtant, injonction est faite aux parents de s'impliquer sous peine d'échec scolaire de leur(s) enfants(s). L'institution, qui depuis 1989 somme école et familles de coopérer, a introduit dans la loi d'orientation de 2013 les Espaces Numériques de Travail, « le développement des téléservices et la poursuite de la généralisation des espaces numériques de travail (ENT) dans les académies, en étroite collaboration avec les collectivités locales, assureront notamment une implication plus forte des parents dans le cadre des établissements ». Mais alors que vingt pour cent de la population française est en situation d'illettrisme numérique ou d'illectronisme, il n'est pas injustifié de penser que pour nombre de parents la mise en place des ENT crée une difficulté supplémentaire. C'est ce que propose mon travail de recherche. Étudier l'incidence de la mise en place des espaces numériques de travail sur la relation entre l'École et les familles. Il s'agira de mener une étude comparative de différents milieux sociaux pour mieux faire émerger l'incidence de ces derniers sur la relation.

  • Titre traduit

    The relationship of school to families through the prism of digital uses


  • Résumé

    Far from the idyllic representation where school is rethought as a sanctuary away from emergencies of reality, a place that breaks with socialization, school reproduces social inequalities. Cultural capital acquired in the family environment is an asset for some students, those whose parents are on level with the school standard. For others, those whose family practices do not prepare for school expectations, those from popular backgrounds, the school conveys implicit values that teachers consider acquired by all. Making schools and parents cooperate is therefore an issue of democratization of the academic success of all students, especially for working class families. And with them are the greatest difficulties of partnership. However, an injunction is issued to parents to get involved under penalty of failure of their children. The institution, which since 1989, forced school and families to cooperate, has introduced the Digital Workspaces into the 2013 Orientation Law, “ the development of teleservices and the spread of Digital Workspaces (Espaces Numériques de travail in French : ENT) in academies, in close collaboration with local authorities, ensure, among others, stronger involvement of parents in schools”. But while 20% of French population is in a situation of digital illiteracy, it is not unjustified to think that for many parents the implementation of ENT creates an additional difficulty. That's what my research proposes. Study the impact of Digital Workspaces on relationship between School and families. This will aim to conduct a comparative study of different social environments in order to better identify their impact on the relationship.