La double citoyenneté

par Gbohignon Doué

Projet de thèse en Droit Public

Sous la direction de Jordane Arlettaz.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Ecole doctorale Droit et science politique , en partenariat avec CERCOP - Centre d'Etudes et de Recherches Comparatives Constitutionnelles et Politiques (laboratoire) depuis le 09-09-2019 .


  • Résumé

    La citoyenneté est un statut juridique porteur de droits. Elle exprime également un sentiment d'appartenance à une communauté et au sens de Jürgen Habermas, à la communauté politique. Toutefois, cette notion revêt bien souvent un caractère particulier dans le fédéralisme. Une fédération se caractérise par le dédoublement de ses composantes et, ce faisant, par une double sujétion politique. Quelles relations entretiennent les citoyennetés fédérées avec la citoyenneté de la fédération ? Les États-Unis d'Amérique donnent un exemple assez particulier de celles-ci. Mais qu'en est-il de l'Union européenne ? Les relations entre citoyenneté européenne et citoyennetés des Etats membres de l'Union pourraient-elles être comparées à celles du cas américain ? Quelles en sont les ressemblances et les divergences ? Quel pourrait être l'avenir de ces rapports en Union européenne ? Serait-ce un élément favorable à la naissance des États-Unis d'Europe ? Pourrait-il être entrevu un lien entre double citoyenneté et double nationalité bien qu'étant toutes deux des notions totalement différentes ?

  • Titre traduit

    The dual citizenship


  • Résumé

    Citizenship is a legal status that carries rights. It also expresses a feeling of belonging to a community, and, according to Jürgen Habermas, to the political community. However, this notion often has a particular character in federalism. A federation is characterized by the duplication of its components and, in so doing, by a double political subjection. What relations do the federated citizenships have with the citizenship of the federation? The United States of America gives a rather specific example of these. But what about the European Union? Could the relations between European citizenship and citizens of the EU Member States be compared to those of the American case? What are the similarities and differences ? What could be the future of these relations in the European Union? Would this be positive for the birth of the United States of Europe? Could it be glimpsed a link between dual citizenship and dual nationality although both are totally different notions?