Apport des isotopes stables de l'antimoine (Sb) pour le traçage des sources de pollution et des processus de transfert dans les milieux aquatiques

par Colin Ferrari

Projet de thèse en Sciences de l'Eau

Sous la direction de Corinne Casiot.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec HSM - Hydrosciences Montpellier (laboratoire) depuis le 01-10-2019 .


  • Résumé

    Les émissions anthropiques d'antimoine ont considérablement augmenté à l'échelle mondiale au cours des dernières décennies. Quatre vingt pour cent des émissions d'antimoine sont d'origine anthropique, tout comme celles de mercure. L'antimoine est utilisé comme ignifugeant dans les matières plastiques, les systèmes de freinage automobile et l'électronique. Or le comportement de Sb dans les eaux de surface reste mal connu. Les isotopes stables de Sb constituent un outil prometteur pour tracer le cycle de cet élément dans le compartiment aquatique. L'objectif de la thèse est de développer ce nouvel outil pour le traçage des sources et des processus de transfert de l'antimoine dans les milieux aquatiques contaminés par des sources multiples (minière, industrielle, urbaine). Le projet s'appuiera sur l'instrument ICP-MS à multi-collection de la plateforme AETE-ISO de l'OSU OREME, Université de Montpellier.

  • Titre traduit

    Stable Sb isotopes for tracing pollution sources and transfer processes in freshwater systems


  • Résumé

    Anthropogenic emissions of antimony considerably increased worldwide during the last decades. Heighty percent of antimony emissions are of anthropogenic origin, like those of mercury. Antimony is used in plastics, brakes and electronics. The behavior of Sb in waters and the processes involved during its transfer from point source pollutions to downstream watershed remain poorly known. The stable isotopes of Sb represent a promising tool to trace the cycle of this element in the water compartment. The objective of the thesis is to develop this new tool for the tracing of Sb sources and its transfer processes in aquatic systems polluted by mining, industrial or urban activities. The project will take advantage of the multi-collection-ICP-MS equipment being now available at the AETE-ISO platform of OSU OREME, University of Montpellier.