Molecular interactions between the kelp saccharina latissima and algal endophytes

par Miriam Bernard

Thèse de doctorat en Biologie marine

Sous la direction de Catherine Leblanc et de Akira Peters.

  • Titre traduit

    Interactions moléculaires entre la grande algue brune Saccharina latissima et des endophytes algaux


  • Résumé

    Des algues brunes endophytes envahissent les tissus des laminariales, avec des effets potentiellement négatifs sur leur hôte. Des études moléculaires ont permis d'identifier deux genres, Laminarionema et Laminariocolax, dominant la diversité de ces endophytes. Une étude épidémiologique par qPCR a montré une forte prévalence de l'endophyte Laminarionema elsbetiae chez Saccharina latissima, avec des variations saisonnières et locales. En laboratoire, la présence de L. elsbetiae induit des réponses physiologiques différentes chez S. latissima, son hôte principal, et chez Laminaria digitata, un hôte occasionnel. Une approche transcriptomique a révélé des réponses moléculaires différentes chez les deux hôtes et l'endophyte, en lien avec les mécanismes de reconnaissance et de défense des deux partenaires. Ces spécificités du dialogue moléculaire lors des premières étapes de l'interaction pourraient expliquer la variabilité des profils d'infection observés dans les populations naturelles.


  • Résumé

    Abcd