Les transformations contemporaines des politiques culturelles et linguistiques des régions françaises (titre provisoire)

par Damien Canavate

Projet de thèse en Science Politique

Sous la direction de Christophe Roux.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Ecole doctorale Droit et science politique , en partenariat avec CEPEL - Centre d'Etudes Politiques de l'Europe Latine (laboratoire) depuis le 03-10-2019 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse vise à appréhender les transformations contemporaines des politiques publiques culturelles et linguistiques des régions françaises, à la lumière du temps long de la revendication régionaliste d'une part, et des récentes réformes administratives et territoriales d'autre part (actes de décentralisation, fusion des régions, processus de différenciation territoriale, etc.). À l'aide d'un outillage comparatiste et socio-historique, le projet de recherche explorera trois cas, tous marqués par des recompositions politico-institutionnelles significatives ces dernières années : celui de la collectivité de Corse, celui de la région Grand Est ainsi que de la future collectivité européenne d'Alsace, et celui de la région Occitanie. L'objectif central de ce travail est d'explorer les conséquences concrètes de la mobilisation régionaliste en termes d'action publique en matière culturelle, linguistique, ou de développement local. En vue de mieux comprendre les mécanismes qui régissent la production de programmes publics dans les secteurs où se concentrent ses revendications, il examine la façon dont les dynamiques du régionalisme et les autres forces politiques interagissent. À l'heure où le fait régional s'institutionnalise et alors que certains territoires sont traversés par des tensions entre centre et périphéries, ce projet de recherche inscrit l'analyse de l'action publique dans les secteurs considérés dans le jeu qui s'articule entre régionalisme comme mobilisation politique et électorale, régionalisation comme processus juridico-politique et gouvernance régionale comme mode de gouvernement au local de l'État.

  • Titre traduit

    The contemporary transformations of cultural and language policies of French regions (working title)


  • Résumé

    This PhD research project aims to understand the contemporary transformations of the cultural and language policies of French regions, in the light of the cycles of regionalist and sub-national claims on the one hand, and of recent administrative and territorial reforms on the other (decentralisation policies, politics of regional merger, processes of territorial differentiation, etc.). Using comparative and socio-historical tools, the research project will explore three cases, all marked by significant political and institutional recompositions in recent years: the collectivity of Corsica, that of the Grand Est region and of the future European collectivity of Alsace, and that of the Occitania region. The central objective of this work is to explore the concrete consequences of regionalist mobilisation in terms of public policy in cultural, language, or local development domains. In order to better grasp the mechanisms that hold sway over the implementation of public programmes in sectors where regionalist demands are expressed, the research project thus examines the way the dynamics of regionalism and other political forces interact. At a time when the regional fact is becoming institutionalised and while certain territories are caracterised by tensions between center and peripheries, this work places the analysis of public policy in the sectors taken into consideration in the nexus between regionalism as a political and electoral mobilisation, regionalisation as a legal-political process and regional governance as a mode of government of the state.