Contribution au développement de composés pharmaceutiques durables : évaluation écotoxicologique d'analogues d'un anti-cancéreux

par Anais Espinosa

Projet de thèse en Sciences de l'environnement

Sous la direction de Pierre Benoit et de Sylvie Nelieu.

Thèses en préparation à Paris, Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France , dans le cadre de École doctorale Agriculture, Alimentation, Biologie, Environnement, Santé (Paris ; 2015-....) , en partenariat avec ECOSYS Écologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Certains composés pharmaceutiques sont souvent détectés dans l'environnement, y compris dans les eaux potables, car ils sont peu métabolisés dans le corps des patients et peu ou pas dégradés par les traitements d'eaux usées et de potabilisation. Limiter en amont cette contamination peut passer par l'utilisation de molécules plus éco-compatibles : des substituts se dégradant plus facilement mais conservant l'activité in vivo des médicaments initiaux. Cette thèse se focalise sur l'étude de la dégradation de nouveaux analogues susceptibles d'être plus éco-compatibles que le médicament original. La démarche allie, pour le médicament initial et les nouveaux analogues, i) l'identification structurale des produits de transformation obtenus par biodégradation, photodégradation et procédés d'oxydation avancés (AOPs), ii) le développement de méthodes de dosage des composés et de leurs produits de transformation, iii) la caractérisation de la dégradation à la fois dans une eau de source par AOPs et dans une eau usée traitée par boues activées, en considérant à la fois les cinétiques, l'évolution des produits de transformation et leur impact sur différents organismes. Ce travail débouchera sur une meilleure connaissance du lien entre structure, activité et réactivité des analogues dans des conditions environnementales.

  • Titre traduit

    Assessment of the eco-compatibility of anti-cancer analogues by characterizing their degradation and their ecotoxicological effects


  • Résumé

    Some pharmaceuticals are often detected in the environment and even in drinking water, because they are poorly metabolised in patient body and because waste or drinking water treatments are inefficient. To limit this contamination, 'green' (sustainable) substitutes may replace the critical pharmaceuticals. The substitutes have to degrade more easily in the environment and to preserve the in vivo activity of the initial pharmaceuticals. This pHD thesis focuses on the degradation of new drug analogs potentially more sustainable than the original pharmaceutical. The approach combines i) the structural identification of the transformation products obtained through photodegradation and advanced oxidation processes (AOPs), ii) the development of analytical methods to quantify initial and transformation products, and iii) the characterization of compounds degradation both by AOPs in a spring water and by activated sludge in wastewater. This characterization includes kinetics, evolution of the transformation products and impact on various organisms. This work will provide advances in understanding the link between structure, activity and reactivity in environmental conditions.