Audacem faciebat amor": Thisbé, une héroïne ovidienne dans la littérature européenne de l'Antiquité au Moyen Âge (XIe–XVe siècles)

par Barbara Jacob

Projet de thèse en Langues et littératures anciennes

Sous la direction de Sylvie Laigneau et de Jean-Marie Fritz.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Lettres, Communication, Langues, Arts (Dijon ; Besançon ; 2017-....) , en partenariat avec CPTC - Centre Pluridisciplinaire Textes et Cultures (laboratoire) depuis le 24-09-2018 .


  • Résumé

    Au Moyen Âge, la fable de Pyrame et Thisbé offre au lecteur un éventail de représentations variées aux enjeux différents: elle est traduite, remaniée, transposée pour servir des objectifs littéraires, allégoriques et moraux. Histoire d'amour atemporelle, elle a subi un transfert culturel aux multiples facettes, des textes mythographiques à la poésie, en passant par une inscription dans l'imaginaire collectif littéraire et pictural. Nous explorons donc la réception multiforme de cette fable pour retracer son évolution diachronique depuis ses origines, afin de filtrer les mythèmes qui persistent malgré les changements de forme et déterminer leurs variations et leurs constances; il s'agira ainsi de comprendre comment les auteurs s'approprient le mythe et en livrent leur propre interprétation en fonction du contexte. Notre corpus s'étend de l'Antiquité au XVe siècle et contient des textes en langue latine, grecque et vernaculaire. Dans ces textes, il n'est pas rare que l'auteur ou un personnage se compare à Pyrame ou à Thisbé: quel sens prend cette comparaison, de quelle manière devient-elle une figure topique de l'amour menant à la mort, de l'amour contrant la mort, un exemple ou un contre-exemple ? Et plus particulièrement, comment Thisbé, dont l'audace et la libération de la parole amoureuse semblent ouvrir la voie à d'autres personnages féminins après elle, devient-elle, de personnage ovidien, une figure courtoise, vertueuse, mariale, mais surtout une héroïne forte et indépendante ?

  • Titre traduit

    "Audacem faciebat amor": Thisbe, Ovidian Heroine from Antiquity to the Middle Ages


  • Résumé

    In the Middle Ages, the fable of Pyramus and Thisbe presents a range of varied representations, translated, reworked, transposed to serve literary, allegorical and moral purposes. This timeless love story has undergone a multifaceted cultural transfer, from mythographic texts to poetry, and became part of the literary and pictorial collective imagination. We explore the multiform reception of this fable to draw its diachronic evolution from its origins, in order to filter the elements that persist despite the changes of form and to determine their variations and their permanent features; we are to understand how the authors appropriate the myth and deliver their own interpretation according to the context. Our corpus extends from Antiquity to the 15th century and presents texts in Latin, Greek and vernacular languages. In these texts, it is not uncommon for the author or a character to compare himself to Pyramus or Thisbe: what sense does this comparison take on, in what way does it become a topical figure of love leading to death, of love against death, an example or a counter-example? And more particularly, how does Thisbe, whose audacity and freedom of love speech seem to open the way to other female characters after her, become, from an Ovidian character, a courteous, virtuous, Marian, and especially strong, independent heroine?