Zarathustra ou l'empirisme primaire; étude diachronique, idéologies et influences d'une "primo-praxis" dans l'espace indo-méditerranéen.

par Guillaume Zannini

Projet de thèse en Littératures et civilisations comparées

Sous la direction de Laure Lévêque.

Thèses en préparation à Toulon , dans le cadre de École doctorale Sociétés méditerranéennes et sciences humaines. ED 509 (Toulon) , en partenariat avec Laboratoire BABEL. EA 2649 (La Garde, Var) (laboratoire) depuis le 26-09-2019 .


  • Résumé

    Je me propose de conduire une étude diachronique et comparative dans le but d'évaluer l’influence qu’a eue Zarathustra sur notre littérature, nos systèmes de pensée (antiques et modernes). il s’agira d'analyser l'idéologie qu'elle véhicule en la situant géographiquement, historiquement, culturellement. Il sera donc prioritairement question de zoroastrisme au sens idéologique du terme ;  non pas de religion, mais d'un système de pensée centré sur l’Homme. Partant, l’aspect philosophique constituera le coeur nodal de cette recherche qui se veut épistémologique, voire anthropologique, s’intéressant , dans le zoroastrisme, au système de pensée, à la téléologie afin de mettre au jour les racines de l'empirisme, antique et moderne : une primo-praxis. En effet, la téléologie met l'accent sur la causalité, et plus particulièrement sur une finalité attendue, une praxis grecque. La praxis ici présente (de Zoroastre) est donc antérieure à celle des Grecs anciens ; elle est donc première : primo - praxis. Il convient alors d’en étudier minutieusement les aspects et facettes. Partant des temps ancestraux, il nous faut revenir jusqu’à l'époque moderne afin de déceler les liens, échos et influences entre le zoroastrisme (littéraire et idéologique) et certaines oeuvres modernes. Dès lors, nous nous retrouvons dans une étude à la fois philosophique, littéraire, comparative et historique : nous étudions les le zoroastrisme comme une idée (presque un concept philosophique), et retraçons l'historicité, le développement et les influences de cette dernière, qui établit, des siècles avant les Grecs anciens, une distinction entre les futurs concepts de théoria et praxis, d'empirisme et métaphysique.


  • Résumé

    A diachronic and comparative study will be conducted with the purpose of evaluating Zarathustra’s influence on our literature, and our systems of thought (antic and modern). It will analyze the conveyed ideology by locating it geographically, historically and culturally. Zoroastrianism will be studied primarily as an ideology, not as a religion but as a human-centered system of thought. Therefore, the philosophical aspect will constitute the nodal point of this epistemological, or even anthropological research, which will take interest in the system of thought and in teleology in order to bring the roots of empiricism to light, ancient as modern: a primo-praxis. Indeed, teleology emphasizes causality, and more particularly an expected end, a Greek praxis. The praxis presented here (of Zoroaster) is thus prior to the ancient Greeks praxis. it is therefore first: primo - praxis. Its aspects and facets must therefore be studied in detail. Starting from ancestral times to modern period, we will study and detect the links, echoes and influences between Zoroastrianism (literary and ideological) and certain modern works. From then on, we are conducting a study which is at the same time philosophical, literary, comparative and historical : we study Zoroastrianism as an idea (almost a philosophical concept), and trace its historicity, development and influence. Zoroastrianism established a distinction between the future concepts of theoria and praxis, empiricism and metaphysics, centuries before the ancient Greeks.