Les incertitudes des modèles climatiques et leur impact sur la mise en œuvre des politiques environnementales

par Zélie Wüthrich

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Patrick Savidan et de Hélène Landemore.

Thèses en préparation à Paris 12 , dans le cadre de Ecole doctorale Cultures et Sociétés , en partenariat avec LIS - Lettres Idées Savoirs (laboratoire) depuis le 09-09-2019 .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous nous interrogeons sur les limites que constituent les incertitudes des modèles climatiques pour l'action politique en matière environnementale. Dans quelle mesure ces incertitudes nous invitent-elles à reconsidérer le rôle du politique dans la réponse au changement climatique ? Cette question émerge en raison d'un contexte particulier dans lequel la science est aujourd'hui considérée comme un moyen de fournir des connaissances objectives et impartiales (value-free science) pour informer les décideurs, espérant ainsi surmonter les conflits politiques. Cependant, la vision idéale d'une science exempte de valeurs non-épistémiques (sociales, politiques, morales), même si elle a été défendue par de nombreux auteurs, est particulièrement mise à mal dans le cas du changement climatique. En effet, les incertitudes concernant le climat sont telles que les scientifiques doivent faire appel à des valeurs non-épistémiques non seulement dans la construction des modèles mais aussi dans l'estimation des incertitudes. En outre, les conséquences des décisions scientifiques sur les politiques climatiques nécessitent de réfléchir aux liens entre objectifs politiques et évaluation des connaissances. Alors que dans le domaine de l'action politique le rôle des valeurs est largement admis, leur influence au sein de l'activité scientifique est plus difficile à reconnaître (à la fois à identifier et à justifier). L'analyse des valeurs non-épistémiques présentes dans les modélisations climatiques permet notamment de tirer les implications pour l'intégration d'une réflexion normative dans les opérations de la décision.

  • Titre traduit

    Climate models uncertainties and their impact on environmental policy-making


  • Résumé

    In this thesis we question the limits climate model uncertainty sets to environmental policy-making. How do these uncertainties invite us to reconsider the role of politics in addressing climate change ? This question emerges within a particular context where science is regarded as a means to provide objective and unbiased results (so called "value-free science") in order to inform policy-makers, thus expecting to overcome political conflicts. However, the ideal of value-free science,though supported by numerous authors, is particularly challenged in the case of climate change. Climate uncertainties are such that scientists have to call on non-epistemic (social, moral, political) values not only to build their models but also to estimate uncertainty. Furthermore, the consequences scientific decisions have on climate policies require considering the relation between political goals and knowledge assessment. Whereas in the political area the role of values is broadly admitted, their influence on scientific practice is harder to acknowledge (both to indentify and justify). The analysis of the existing non-epistemic values in climate modelling allows us to draw implications for a normative reflection in the decision process.