Nourrir le Grand Paris de demain : approche prospective sur le potentiel d'un urbanisme agricole

par Axelle Thierry

Projet de thèse en Paysage

Sous la direction de Sylvie Salles et de Rémi Janin.

Thèses en préparation à CY Cergy Paris Université , dans le cadre de Arts, Humanité, Sciences Sociales , en partenariat avec LAREP - Laboratoire de recherche en projet de paysage - ENSP (laboratoire) depuis le 01-10-2019 .


  • Résumé

    Dans un contexte international marqué par les profondes mutations des relations entre l'urbain et l'agricole, les conséquences écologiques très préoccupantes qui en découlent vont de pair avec des difficultés potentielles pour nourrir les habitants d'ici 2050. Ce contexte implique d'intégrer autrement le rôle et la présence de la production alimentaire dans les pratiques d'aménagement et d'engager un rééquilibrage des écosystèmes territoriaux. Ce projet de thèse vise à étudier comment les projets agriurbains et plus largement l'urbanisme agricole peuvent engager une réappropriation des territoires (paysages reconsidérés, usages enrichis, économie circulaire…), en s'appuyant sur les spécificités et ressources locales qui les constituent, et en incorporant pour le long terme des principes de durabilité et de résilience. L'approche choisie est d'associer une recherche sur, par, et pour le projet en vue d'élaborer des outils conceptuels et méthodologiques adaptés à l'urbanisme agricole. Pour ce faire, la recherche s'appuiera sur l'analyse d'un corpus de projets agriurbains à l'œuvre sur le territoire de la métropole parisienne. Leur étude permettra d'identifier différentes postures projectuelles et un ensemble de pistes d'action, à la fois génériques et spécifiques. Dans un second temps, un exercice de prospective théorique, sur un site choisi, conduira à expérimenter des scenarii à portée opérationnelle pour une gestion des sols et une alimentation durables, dans l'optique d'une reconquête progressive de notre environnement. Ces propositions seront élaborées en collaboration avec des acteurs du territoire et se focaliseront principalement sur des innovations en termes de méthode et de gouvernance dans la pratique du projet spatial. L'objectif ultérieur est de contribuer à aider ces acteurs à intervenir et d'accompagner l'évolution des pratiques de maîtrise d'œuvre.

  • Titre traduit

    Feeding tomorrows' Greater Paris : a prospective approach for an agricultural urbanism


  • Résumé

    In an international context marked by the profound changes in the relationship between urban and agricultural, the resulting - very worrying - ecological consequences go hand in hand with potential difficulties in feeding the inhabitants by 2050. This context implies integrating differently the role and presence of food production in planning practices and to start rebalancing territorial ecosystems. This PhD project aims at studying how agri-urban projects and more broadly agricultural urbanism can initiate a reappropriation of territories (reconsidered landscapes, enriched uses, circular economy...), by relying on the specificities and local resources that constitute them, and incorporating long-term principles of sustainability and resilience. The approach chosen here is to combine the research on, by, and for the project in order to develop conceptual and methodological tools adapted to agricultural urbanism. To do this, the research will rely on the analysis of a corpus of agri-urban projects in process on the territory of Greater Paris. Their study will identify varies project stances and a set of courses of action, both generic and specific. In a second step, a theoretical prospective exercise, on a selected site, will lead to experimenting operational scenarios for sustainable soil management and food, with a view to a gradual reconquest of our environment. These proposals will be developed in collaboration with local stakeholders and will focus mainly on innovations in terms of method and governance concerning the practice of the spatial project. The subsequent objective is to help these actors to intervene and to support the evolution of project management and design practices.