Cohérence, cohésion et pertinence du texte et du discours : approches linguistique et didactique de l'Ecrit à l'université

par El mostafa Bouyahia

Projet de thèse en Sciences du langage - linguistique

Sous la direction de Guy Achard-bayle.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Humanités Nouvelles , en partenariat avec Centre de Recherche sur les Médiations (equipe de recherche) depuis le 01-09-2014 .


  • Résumé

    Résumé : L’écrit, tel qu’il s’enseigne et se pratique à l’université, nécessite la mobilisation des savoirs et des savoir-faire, linguistiques et didactiques, permettant de réaliser des taches d’écriture variées et fréquentes, des écrits scientifiques, littéraires et d’autres, qui exigent la maîtrise des quatre skills, parler, comprendre, lire et écrire, avec le maximum d’aisance et d’efficacité, dans le cursus universitaire et professionnel. Il est donc nécessaire de définir les règles de structuration du texte et de ce qui fait sa cohérence (Vandendorpe, Christian, 1995 ; Genevay, Éric, (1995). La maîtrise de la grammaire textuelle est la clé d’une bonne compétence en lecture et écriture de manière optimale. Notre travail de recherche a deux volets essentiels : un volet d’analyse linguistique et un volet d’analyse didactique. L’analyse linguistique nécessitera un approfondissement théorique selon lequel nous allons essayer de décrire, d’analyser et d’expliquer la structure et le fonctionnement des textes linguistiques produits par nos étudiants. L’approche didactique pourra intervenir en deux moments distincts : dans un premier temps, il s'agira de préparer les données requises en prenant en considération le contenu d’enseignement/apprentissage de l’écrit comme objet d’études : pour notre cas, décrire les activités de production écrite, repérer les principaux concepts de l’écrit, analyser les pratiques enseignantes, élaborer les grilles de lecture des difficultés rencontrées par les apprenants dans les productions écrites, proposer des remédiations immédiates aux problèmes posés, etc. Dans un deuxième temps, il s’agira de repérer, d’analyser, de classer et de hiérarchiser les dysfonctionnements notés lors de l’observation de classe, de l’examen des écrits des apprenants et des informations fournies par tous nos acteurs du terrain, à savoir les étudiants littéraires, les étudiants scientifiques, les enseignants de spécialités scientifiques, les enseignants de Langue et Communication et les enseignants de Langue et Littératures Françaises. Nous partageons la remarque importante de certains chercheurs que l’enseignement actuel de l’écrit souffre d’une rupture didactique concernant le passage de la phrase au texte. Ceci est considéré comme allant de soi et ne fait l’objet d’aucun commentaire pour signaler les phénomènes de cohérence textuelle. Ce qui nécessite un enseignement systématique de la langue, réglé par une progression interne […]. Pas à pas, cette étude articule le passage de la phrase au texte, de la micro- à la macro-grammaire. (Joëlle Gardes Tamine, 2005) Dans cette recherche, nous proposerons un travail d’application sur des textes écrits par des étudiants dans un cadre d’analyse de discours et de la grammaire textuelle. Nous allons nous concentrer précisément sur les erreurs de malformation textuelle et les pratiques enseignantes en classe de langue.

  • Titre traduit

    Coherence, cohesion and relevance of the text and the speech : linguistic and didactic approaches of the Writing at the university


  • Résumé

    Summary : The written word, as it is taught and practiced at the university, requires the mobilization of knowledge and know-how, linguistic and didactic, allowing to realize various and frequent writing tasks, scientific writings, Literary and others, who require mastery of the four skills, speak, understand, read and write, with the utmost ease and efficiency, in the academic and professional curriculum. It is therefore necessary to define the rules for structuring the text and what makes it coherent (Vandendorpe, Christian, 1995, Genevay, Éric, (1995).) The mastery of textual grammar is the key to good reading skills and writing optimally. Our research work has two essential components: a language analysis component and a didactical analysis component. The linguistic analysis will require a theoretical deepening in which we will try to describe, analyze and explain the structure and functioning of the linguistic texts produced by our students. The didactic approach can intervene in two distinct moments: in a first step, it will be a question of preparing the required data taking into account the content of teaching / learning of writing as object of studies: for our case, describe the written production activities, identify the main concepts of the written word, analyze the teaching practices, develop the grids to read the difficulties encountered by the learners in the written productions, propose immediate remedies to the problems raised, etc. In a second step, it will identify, analyze, classify and prioritize the dysfunctions noted during the observation of class, the examination of the writings of the learners and the information provided by all our actors of the field literary students, scientific students, science teachers, language and communication teachers and teachers of French language and literature. We share the important remark of some researchers that the current teaching of writing suffers from a didactic break with the passage from sentence to text. This is taken for granted and is not commented on to indicate textual coherence phenomena. This requires a systematic teaching of the language, regulated by an internal progression [...]. Step by step, this study articulates the passage from sentence to text, from micro- to macro-grammar. (Joëlle Gardes Tamine, 2005) In this research, we will propose an application work on texts written by students in a framework of speech analysis and text grammar. We will focus specifically on textual malformation errors and teaching practices in language classrooms.