La méditation dans le champ éducatif : une nouvelle médiation didactique. De la motivation à la résistance aux biais cognitifs : une nouvelle clé de l'intelligence ?

par Line Berbigier (Eschauzier)

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Line Numa-Bocage.

Thèses en préparation à CY Cergy Paris Université , dans le cadre de Ecole doctorale Education, Didactique, Cognition (Cergy-Pontoise, Val d'Oise) , en partenariat avec BONHEURS -Bien être Organisations Numérique Habitabilité Education Universalité Relation Savoirs (laboratoire) depuis le 19-09-2018 .


  • Résumé

    Introduction Proposer la méditation à l'école, même si cette pratique est validée par des experts, reste une aventure hasardeuse. Evaluer son impact comme médiation didactique (Numa Bocage L., 2015) sur la participation active des élèves (motivation) ainsi que sur le développement de capacité à éviter les biais cognitifs est l'enjeu de cette recherche. Nous proposons un protocole expérimental de méditation portant le nom de méditation réflexive y associer la notion de bonheur, de valeurs (Vroom, 1964 ; Schwartz, 1987) et de Désir comme axes de motivation, Désir qui est l'essence même de l'Homme selon Spinoza. La problématique Tout en développant de nouvelles stratégies d'apprentissage comme le propose l'alliance des neurosciences et des sciences cognitives avec pour exemples les cogni'-classes (Berthier J.-L, Borst G., Desnos M., Guilleray F.,2018) ou le programme ATOLE (attentif à l'école) et ADOLE la version pour adolescents (Lachaux J.-P, 2016) ; ne doit-on pas donner l'envie d'apprendre ? Ne peut-on pas développer à la fois, la jouissance d'une appropriation de nouveaux savoirs et la résistance aux biais cognitifs (Houdé.O, 2014) ? Des expériences financées par des laboratoires de recherche démontre le pouvoir de la méditation sur le cerveau. Le mot méditer vient du latin meditari, fréquentatif de mederi qui veut dire donner des soins à ce qui revient à s'auto soigner. La pratique régulière abaisse le niveau de stress. Différentes zones vont être impactées, notamment le cortex préfrontal limitant l'activité de l'amygdale cérébrale appartenant au cerveau limbique appelé aussi cerveau émotionnel. (André C., 2011). Il faut apprendre à ralentir ses pensées, ses émotions pour se dégager des heuristiques, être vicariant (Berthoz A., 2013) et adopter un état d'esprit de développement (Dweck C.S., 2010). Hypothèse Notre hypothèse est que la méditation basée sur les valeurs, les émotions positives (Damasio A., 1999), le désir, est un moteur suffisamment puissant pour engager une réorganisation de l'activité neuronale et changer le comportement des adolescents. Méthodologie qualitative Professeurs : Entretiens semi directifs début d'année et fin d'année + Cahier personnel de Méditation Réflexive + formation à la Méditation Réflexive+ modèle du cahier distribué aux élèves Elèves : Cahier personnel de Méditation Réflexive Questionnaire général. Test Vakog, acronyme pour : Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif à faire 1 fois. Test inspiré par l'estime de soi de Rosenberg à renouveler à la demande du professeur. Test inspiré du bonheur (canadien), à faire régulièrement. QCM : réponse à la fin du cahier. QCM cerveau QCM relaxation QCM méditation Blason personnel (De Peretti A., 2013) Blason à faire avec les professeurs (De Peretti A., 2013) Conclusion La méditation à l'école se développe dans de nombreux pays. La pleine conscience est reconnue entre autres par des professionnels de la santé en France. La méditation réflexive s'adosse sur les recherches des neurosciences, des sciences cognitives et des avancées en matière d'apprentissage scolaire. Vivre ensemble un temps de méditation n'est-ce pas mettre en place l'éthique du care dans le champ éducatif pour un bonheur partagé ?

  • Titre traduit

    Meditation in the educational field: a new didactic mediation. From motivation to resistance to cognitive bias : a new key to intelligence?


  • Résumé

    Introduction Offering meditation at school, even if this practice is validated by experts, remains a risky adventure. Evaluating impact as a didactic mediation (Numa Bocage L. , 2015) on the active participation of students (motivation) as well as on the development of the ability to avoid cognitive bias is the challenge of this research. We propose an experimental meditation protocol called reflexive meditation, which associates the notion of happiness, values (Vroom,1964; Schwartz,1987) and Desire as axes of motivation, Desire which is the very essence of Man according to Spinoza. While developing new learning strategies as proposed by the alliance of neurosciences and cognitive sciences, with examples such as cogni'; classes (Berthier J. -L, Borst G. , Desnos M. , Guilleray F. , 2018) or the ATOLE programme (attentive to school) and ADOLE the version for adolescents (Lachaux J. -P, 2016); should we not give the desire to learn? Can we not develop both the enjoyment of the appropriation of new knowledge and resistance to cognitive biases (Houdé. O, 2014) ? Experiments funded by research laboratories demonstrate the power of meditation on the brain. The word meditate comes from the Latin meditari, meaning to give care or self-healing. Regular practice lowers stress levels. Different areas will be impacted, including the prefrontal cortex limiting the activity of the cerebral tonsil belonging to the limbic brain also called the emotional brain. (André C., 2011). You have to learn to slow down your thoughts, your emotions to free yourself from heuristics, to be vicariant (Berthoz A., 2013) and to adopt a state of mind of development (Dweck C. S., 2010). Our hypothesis is that meditation based on values, positive emotions (Damasio A., 1999), Desire, is powerful enough to initiate a reorganization of neural activity and change adolescent behaviour. Qualitative methodology : Teachers: Semi-directive interviews at the beginning of the year and at the end of the year + Reflexive Meditation Personal Booklet + Reflexive Meditation Training + model of the booklet distributed to students. Students: Personal notebook of Reflexive Meditation General Questionnaire. Vakog test, acronym for : Visual, Auditory, Kinesthetic, Olfactory, Taste to be done once. Test inspired by Rosenberg's self-esteem to be renewed at the teacher's request. Happiness inspired test (Canadian), to be done regularly. QCM : answers at the end of the booklet. QCM brain, QCM relaxation, QCM meditation, QCM personal blazon (De Peretti A., 2013) Blazon to be done with teachers (De Peretti A., 2013). Conclusion Meditation at school is developed in many countries. Reflexive meditation is based on research in neuroscience, cognitive science and learning process. To live together for a time of meditation is it not to put in place the ethics of care in the educational field for a shared happiness ?