Asymétrie du sillon temporal supérieur chez le patient attent de schizophrenie : marqueur de vulnerabilité génétique ou environnementale ?

par Baptiste Lerosier

Projet de thèse en Sciences de la vie et de la sante

Sous la direction de Gregory Simon et de Sonia Dollfus.

Thèses en préparation à Normandie , dans le cadre de École Doctorale Normande de Biologie Intégrative, Santé, Environnement (Caen) , en partenariat avec Imagerie et Stratégies Thérapeutiques de la Schizophrénie (equipe de recherche) depuis le 10-09-2019 .


  • Pas de résumé en français disponible.


  • Pas de résumé disponible.